Affaire  »datas internet trop chers » en Côte d’Ivoire: « Mais il est déconnecté, de quel côté est-il? Une sortie hasardeuse de l’élu », tape Citoday

4 min read
60 / 100

Datas internet trop chers et voilà «une diversion intolérable»

datas internet trop chers ADAMA BICTOGO Ledebativoirien.net

Datas internet trop chers en Côte d’Ivoire.Une colère sociale à  cours obéssant à la règle que: le gouvernement gouverne, les élus et notamment les députés, représentent le peuple. Donc  le peuple parle si ses droits sont piétinés!

Le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Adama Bictogo, représentant du peuple ivoirien, devrait exiger la mise en place, dans les meilleurs délais, d’une Commission d’enquête parlementaire dans cette affaire de datas trop chers en Côte d’Ivoire. Mais, il vient  à travers une publication, de  soulever  le courroux des  ivoiriens, dont  »Citoday ». Suivez avec Ledebativoirien, sa réplique  à la déclaration de l’élu d’Agboville à  la tête du  parlement  ivoirien.

Affaire augmentation des tarifs Data : la diversion intolérable d’Adama Bictogo

«Le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire vient de jeter un véritable pavé dans la mare, dans l’affaire de l’augmentation inconsidérée des tarifs de Data par les compagnies de téléphonie mobile ivoirienne ; notamment l’entreprise française Orange et sud-africaine MTN.

datas internet trop chers ADAMA BICTOGO Ledebativoirien.netDans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux en date du vendredi 14 avril 2023, il écrit : ‘’je vois et partage toutes vos préoccupations concernant l’actualité relative à l’augmentation observée des prix des données internet et mobiles en Côte d’Ivoire.

Je tiens à vous assurer que dans ce contexte général de cherté de la vie, la volonté du gouvernement, des régulateurs et des acteurs privés reste de mettre l’intérêt des citoyens et consommateurs au cœur de toute action.

En accord avec cette vision, les acteurs concernés sont à l’œuvre pour une résolution définitive de cette problématique. Je vous invite à garder confiance en nos institutions’’. Fin de citation.

Mais ce n’est pas de ce côté que les Ivoiriens et les consommateurs, exaspérés par la forfaiture du gouvernement à travers l’ARTCI dans la gestion des entreprises de téléphonie, attendent leur Président de l’Assemblée nationale. Puisqu’il n’est pas membre du gouvernement.

datas internet trop chers ADAMA BICTOGO Ledebativoirien.netIl faut rappeler à Adama Bictogo qui parle de ‘’contexte général de cherté de la vie’’, qu’il ne revient pas aux Ivoiriens de tout supporter alors que l’entreprise Orange a fait 120 milliards CFA de bénéfice en 2022. Le gouvernement gouverne le peuple, les élus et notamment les députés, représentent le peuple. Les deux entités ont des fonctions différentes. Bictogo devrait le savoir.

D’ailleurs son collègue Assalé Antoine Tiémoko, Député de Tiassalé a déjà indiqué la voie qui sied aux parlementaires ivoiriens dans ce genre de cas de non-respect des règles et procédures et même des décisions gouvernementales par les multinationales.

La Directrice générale de l’ARTCI, Mme Namahoua Bamba Touré devrait s’expliquer devant  l’assemblée nationale.

datas internet trop chers ADAMA BICTOGO Ledebativoirien.net‘’En tant que député, j’ai demandé, depuis le vendredi 7 avril 2023, au président de ma Commission, la Commission des Affaires sociales et culturelles du Parlement, le ministre Jean Louis Billon, de mettre en œuvre la procédure de convocation pour audition de tous les acteurs du secteur des téléphonies mobile et des télécommunications:

(ARTCI, ANSUT, AIGF, ORANGE, MTN, MOOV…) y compris de tous les autres fournisseurs d’accès en Côte d’Ivoire et le ministre en charge de ce secteur, devant cette Commission’’, indique Asaalé Tiémoko, député de la nation.

C’est ce combat que doit soutenir le Député de la nation, Adama Bictogo, pour que triomphe la vérité, le respect des Ivoiriens et des consommateurs par les multinationales opérant en Côte d’Ivoire.Mieux, il doit exiger la mise en place, dans les meilleurs délais, d’une Commission d’enquête parlementaire pour faire toute la lumière sur le rôle de tous les acteurs du secteur », par Sylvain Namoya.

Ledebativoirien.net

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur