Côte d’Ivoire: «Le droit de vote à 16 ans, un gain de démocratie»-Tribune de Geoffroy-Julien KOUAO (Politologue)

3 min read
66 / 100

 

Tribune de Geoffroy-Julien KOUAO

Côte d’Ivoire: «Le droit de vote à 16 ans, un gain de démocratie»-Tribune de Geoffroy-Julien KOUAO (Politologue) ledebativoirien.net » La majorité électorale, en Côte d’Ivoire, était fixée à 21 ans, 18 ans depuis la constitution de la deuxième république. Je propose, pour démocratiser davantage la participation électorale, que l’âge pour être électeur soit fixé à 16 ans.

Le droit positif  est un résultat. Le résultat de l’évolution sociologique, culturelle, intellectuelle, scientifique, technologique, démographique, idéologique  de la société. Quand la société évolue, le droit évolue aussi par la double technique de la révision et de l’abrogation. Aujourd’hui, à 16 ans, les jeunes filles et garçons sont en classe de terminale pour les uns et à l’université pour les autres (la majorité).

A 16 ans, les jeunes sont nombreux à militer dans les mouvements associatifs et citoyens. Grâce aux nouvelles technologies de la communication, ils sont ouverts sur le monde  et comprennent les grands enjeux des sociétés  contemporaines. Je ne comprends pas pourquoi, une jeune fille ou un jeune garçon de 16ans, 17ans inscrits en 1ere année  ou 2eme année  de droit, de science politique, de sociologie, d’économie, de médecine, d’histoire,  et j’en passe,  ne puisse pas désigner son maire, son député, son président de la république.

Côte d’Ivoire: «Le droit de vote à 16 ans, un gain de démocratie»-Tribune de Geoffroy-Julien KOUAO (Politologue) ledebativoirien.netLe vote à 16 ans va limiter l’apolitisme  des jeunes. Nous devons faire confiance aux jeunes en les impliquant dans le débat et le jeu politiques. Les jeunes ivoiriens de 16 ans et 17 ans, aujourd’hui, ont le minimum de maturité, de conscience civique et politique. Les instances de socialisation politique que sont la famille, l’école et les médias participent déjà  au processus de maturation de la conscience politique juvénile.

Accorder le droit de vote aux jeunes de 16 ans et 17 ans sera un gain de démocratie. Nous sommes dans un pays majoritairement jeune. 75,6% de la population a moins de 35 ans, mais cette majorité est  gouvernée par la minorité du troisième âge. En Côte d’Ivoire, les jeunes constituent une majorité sociologique, mais une minorité électorale et politique.

Notre pays doit suivre l’exemple  des Etats, tels que le Brésil, l’équateur, l’Argentine en Amérique latine, l’Ecosse, la Slovénie, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche en Europe,  qui accordent déjà le droit de vote aux jeunes de 16 ans. En Iran, le droit de vote était à 15 ans.

LIRE:https://www.ledebativoirien.net/2021/12/cote-divoire-lapologie-de-limpolitique-faut-il-desesperer-de-la-cote-divoire-loeuvre-du-politologue-et-essayiste-geoffroy-julien-kouao-devoile-la-double/

Côte d’Ivoire: «Le droit de vote à 16 ans, un gain de démocratie»-Tribune de Geoffroy-Julien KOUAO (Politologue) ledebativoirien.net Par Geoffroy-Julien KOUAO

Politologue, essayiste et co-fondateur du Think-Tank  « Moumouné, Institut des libertés »-Auteur de :

-Côte d’Ivoire la troisième république est mal partie. Paru en  2016 ;-Et si la Côte d’Ivoire refusait la démocratie ? 2017 ;-Le premier ministre : Un prince nu. Réformer la nature du régime politique ivoirien. Publié en  2018 ;-2020 ou le piège électoral ? L’indispensable redéfinition du cadre théorique, juridique et institutionnel des élections en Côte d’Ivoire. Paru 2019 ;-Côte d’Ivoire : une démocratie sans démocrates ? La ploutocratie n’est pas la démocratie. Publié en 2020 ;-Violence électorale et apologie de l’impolitique, faut-il désespérer de la Côte d’Ivoire ? Publié en 2021.

Ledebativoirien.net   

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur