Côte d’Ivoire: PFO et le Gouverneur du District n’ont pas encore payé les 9 milliards FCFA d’électrification d’Abidjan

7 min read
64 / 100

 

Chemin de croix! Aucune résolution à l’horizon? Un vrai mépris

Côte d’Ivoire: PFO et le Gouverneur du District  n'ont  pas encore  payé les 9 milliards FCFA d'électrification d'Abidjan ledebativoirien.netCette affaire est curieuse. Le gouvernement ivoirien, par l’entremise du District Automne d’Abidjan  lance, en 2015, un projet dit «URGENT» et intitulé: Désenclavement des villages du District d’Abidjan et des communes de Yopougon- Cocody-Koumassi-Abobo».

Ce rêve deviendra le cauchemar de plusieurs jeunes entrepreneurs ivoiriens du fait du service technique du District par le biais de son Directeur des Routes, Voiries et Assainissement, LORGN Sess Mathieu. Dans ce cas précis,  LORGN est le Coordonnateur du projet. Suivez le mal causé aux entrepneurs ivoiriens avec ledebativoirien.net, car, les clauses du contrat étaient, qu’après la réalisation du marché, la facture déposée soit immédiatement payée par PFO. Helas!

PFO-BNETD-DISTRICT D’ABIDJAN, MAIS  POURQUOI!

9 milliards FCFA impayés par le gouverneur du district d'abidjan ledebativoirien.netVu le caractère urgent du projet, il faillait s’exécuter au plus vite et là, les entrepreneurs s’exécuteront rapidement  sur les chantiers, car la confiance était au beau fixe. Qui aurait penser le contraire. Aussi, faut-il noter qu’avant d’être sur les chantiers, les entrepreneurs sollicités produiront des Devis Quantitatifs et Estimatifs (DQE).

Ce document sera présenté au District pour observation et analyses, puis soumis au BNETD, le Bureau National d’Études Techniques et de Développement pour validation. A la suite, un «Bon Pour Exécution» est remis afin de  permettre de remplir les tâches d’électrification des localités sélectionnées. Cent douze villages (112)  seront électrifiés  par 63 entreprises. Au cours de l’exécution du marché, les travaux seront suivis et contrôlés par le BNETD. Celui-ci établit un rapport de l’état d’avancement des travaux appelé «Attachement», document signé cacheté par toutes les parties prenantes : le District, les Entreprisses, le BNETD. Une fois ce processus terminé, leurs factures sont déposées au District pour paiement. C’est le début de leur  calvaire. 9 milliards FCFA impayés par le gouverneur du district d'abidjan ledebativoirien.netVoilà qu’après  plusieurs années de  dur  labeur pour sortir  des quartiers d’Abidjan, la capitale économique  ivoirienne, de l’obscurité totale, que les entrepreneurs peines à  voir  la lueur de  la lumière. Ces sociétés ayant exécutés le contrat d’électrification du district d’Abidjan alarment  toute l’opinion de ce que, le  paiement des factures pose problème. Ne dites pas  un vrai  jeu de massacre.

Chemin de croix

9 milliards FCFA impayés par le gouverneur du district d'abidjan ledebativoirien.net   9 milliards FCFA impayés par le gouverneur du district d'abidjan ledebativoirien.net La situation de toutes les entreprises qui ont cru au projet deviendra de plus en plus insoutenable: surendettements, poursuites, arrestations pour certains, fermeture pour d’autres, perte de la dignité humaine des personnes hier très respectables, des collègues décédés par manque de moyens pour des prises en charge sanitaires…la liste est longue et inquiétante. Des factures de plus de cinq (5) ans, pour un projet qu’on nous a qualifiés de travaux d’urgence qui devraient être payés immédiatement après exécution dans un délai maximum de deux (2) semaines.

Les différentes démarches entreprises auprès des services du District afin qu’une solution soit trouvée pour règlement des factures des entreprises qui ont accompagné le District Autonome d’Abidjan dans le projet d’électrification, resteront vaines à ce  jour. Et ce, dans  l’indifférence  totale.

Fait surprenant, ces différents opérateurs économiques seront reçus par le Ministre-Gouverneur Robert BEUGRE Mambé, le 7 septembre 2022 après un sit-in de courte durée. A cette rencontre, confient ces opérateurs, comme d’habitude, des promesses leurs seront faites. Il était question d’un règlement dès début octobre 2022, «ce qui n’a pas été respecté». Le dossier est alors confié à SANOGO Daouda, son Directeur Général. Celui-ci dernier brillera par une  incompétence notoire dans le traitement du dossier. «Impossible de le rencontrer, ne décrochant plus nos appels téléphoniques…», confient  les opérateurs économiques.

Aucune résolution ne pointe à l’horizon

9 milliards FCFA impayés par le gouverneur du district d'abidjan ledebativoirien.netVu le manque de considération, la mauvaise foi de la part des responsables du District vis-à-vis des entrepreneurs que nous sommes, ces  opérateurs économiques décideront, le 2 novembre 2022 de se faire entendre. Au cours de cette mobilisation devant le District avec des pancartes, enfants et familles, ils sont  interpellés par la police, puis conduits à la préfecture de police pour y être auditionnés.

Après cette humiliation, le manque de respect et surtout de considération à l’endroit des Entrepreneurs qu’ils sont en leur belle qualité de jeunes ivoiriens qui ont voulu accompagner le Président de la République Alassane OUATTARA dans la réalisation de son projet de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent, un audit sur les 112 différentes localités, sera effectué. Lequel audit piloté par le BNETD en présence des entreprises d’une part et les responsables des localités concernées d’autre part. Mais autre fait curieux, aucune copie du rapport  ne sera remise aux entreprises, pour apprécier la qualité de leurs travaux  Ce dernier audit intervient après deux premiers, déjà effectués, toujours par le même BNETD un peu plus tôt quand les entreprises ont débuté les démarches pour être payées. Le 30 décembre 2022, une rencontre entre entrepreneurs et responsables du District aura lieu au sein de ladite structure. L’objet de cette rencontre était qu’un acompte sur le montant global 9.557.304.169 FCFA serait payé. Ce jour-là, les entrepreneurs recevront, un acompte de 500.000.000 FCFA, soit 8% du montant des travaux réalisés selon le District et le BNETD après le fallacieux audit. Ces 500 millions FCFA correspondent à 5% de leur créance réelle seront confirmé, récemment par la direction de communication du gouverneur du district autonome d’Abidjan, Robert Beugré Mambé.

beugré mambé et 9 milliards des sociétés d'électrification ledebativoirien.netAinsi, le 30 décembre 2022, la solitude, le désespoir, la douleur étaient sur les visages de ces pères de familles. Il aura cet argent deux semaines plus tard suite à un saut d’humeur de deux jours qui d’ailleurs leur créera des problèmes plus qu’ils en avaient, car les fournisseurs et partenaires financiers étaient à immédiatement à leurs trousses.

Deux longs mois d’attente, le District ne proposant rien de concret aux entrepreneurs, par une correspondance en date du 15 mars 2023, un règlement immédiat des factures sera adressé au gouverneur. Deux semaines après, celle-ci, restera sans surprise, lettre morte. Face à ce que ces entrepreneurs d’électrification du District d’Abidjan considèrent comme un mépris effrayant, ils décideront d’appeler le Chef de l’Etat sur cette situation qui entache ses efforts de développement économique de la Côte d’Ivoire, et lui demander d’intervenir afin que nous puissions être payés.

Les sociéts d'électrification du gouverneur d'abidjan beugré mambé ledebativoirien.netMieux, attendent  se faire faire entendre à travers un sit-in le mercredi 12 avril 2023, pour le  paiement effectif des montants initiaux tels qu’indiquent les Devis quantitatifs et estimatifs (DQE), c’est-à-dire le montant de 9.557.304.169 FCFA dont ils ont reçu 500 000 000 FCFA. 

Un vrai mépris

Aujourd’hui, tous ces jeunes entrepreneurs en cette année 2023 décrétée année de la jeunesse, disent faire l’objet d’un mépris total dans ce jeu de massacre au District d’Abidjan. Ils décident de se serrer les coudes dans  un collectif, qu’ils dénomment le Collectif des sociétés d’électrification du district d’Abidjan ? 

beugré mambé ledebativoirtien.netLAVINON Eric leur  port-parole, ne trouvera suffisamment de mots pour décrire ce qu’ils vivent.. L’une des victimes des banques échappant in extrémis à l’emprisonnement n’a plus de voix. Mais, il appelle  tout de même à la mansuétude de la Première Dame Dominique Ouattara.…

Ils demandent au couple présidentiel d’intervenir afin qu’ils puissent être payés. Les 63 entreprises annoncent  un sit-in, le 12avril 2023. Suivez l’intégralité de  la déclaration avec Ledebativorien.net.

C’est que  le gouvernement ivoirien, par l’entremise du District Automne d’Abidjan a lancé, en 2015, un projet dit « URGENT» et intitulé: Désenclavement des villages du District d’Abidjan et des communes de Yopougon-Cocody-Koumassi-Abobo».

Ledebativoirien.net

Hervé Makré

© 2023 – 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur