Côte d’Ivoire: la 2ème étape de la caravane de sensibilisation de la Semaine de Sécurité Routière du Ministère des transports parle à Soubré

7 min read
79 / 100

 

La caravane de sensibilisation de la semaine nationale de sécurité routière est arrivée à Soubré après  San-Pedro, le jeudi 6 avril 2023. Là aussi,  le conseiller Technique du ministre Amadou Koné chargé de la coordination des actions de la sécurité routière, Étienne Kouakou et ses hommes ont déroulé le chapelet des mesures prises par le gouvernement ivoirien en matière de sécurité routière et dont l’impact devrait faire baisser considérablement le nombre d’accidents et de tués sur les routes.

Côte d’Ivoire: la 2ème étape de la caravane de sensibilisation de la Semaine de Sécurité Routière du Ministère des transports parle à Soubré   ledebativoirien.net A Soubré, localité située à 135 km de San-Pedro et 380 km d’Abidjan, la caravane a fait ses civilités  au préfet hors grade de la  région de  Nawa, M. Koné Messamba. Étienne Kouakou, Conseiller Technique du Ministre Amadou Koné chargé de la coordination des actions de sécurité routière qui conduit la forte délégation de la caravane,  a ensuite échangé avec les transporteurs au siège du Haut Conseil du patronat des entreprises du transport.

Aux transporteurs de Soubré avec à leur tête, M. Doumbia Adama du Haut conseil, représenté pour la circonstance par son SG, Koné Aboubacar, les émissaires du ministre Amadou Koné ont expliqué les raisons de leur présence, pourquoi le gouvernement ivoirien a adopté en Juillet 2021 la stratégie nationale 2021-2025 de la sécurité routière et a pris des mesures additionnelles le 18 janvier 2023 (semaine de la sécurité routière avec son volet caravane et le permis à points). Sensibiliser les usagers de la route et intensifier le contrôle routier surtout en cette période de fêtes reste l’un des objectifs de la caravane.

Soubré a enregistré 135 accidents de la route qui ont fait 251 blessés et 45 tués en 2021

Côte d’Ivoire: la 2ème étape de la caravane de sensibilisation de la Semaine de Sécurité Routière du Ministère des transports parle à Soubré   ledebativoirien.net

« Soubré a enregistré 135 accidents de la route qui ont fait 251 blessés et 45 tués pour la seule année 2021. Voici ce que vos chauffeurs ont fait.  Voilà ce que vos véhicules sont devenus.  Voilà enfin pourquoi vous devez changer de comportement pour éviter tous ces drames. Je vous exhorte donc à la prudence.

Car en cette période de fêtes, c’est vous qui allez transporter tous ces gens qui quittent ces zones cacaoyères pour leurs villages d’origine et vice-versa. Je souhaite qu’on ne parle pas d’accidents pour qu’on ait une très bonne fête de Pâques  » a ajouté le commissaire divisionnaire Touré Abdul Kader de la police spéciale de sécurité routière (PSSR).

Au cours des échanges, les transporteurs ont relevé le cas des motos taxis qui envahissent les gares routières et causent de nombreux accidents. En face, les autorités administratives dénoncent un comportement non républicain de la part de ces transporteurs qui refusent de payer les taxes de stationnement ect.

Côte d’Ivoire: la 2ème étape de la caravane de sensibilisation de la Semaine de Sécurité Routière du Ministère des transports parle à Soubré   ledebativoirien.netReprenant la parole, M. Étienne Kouakou a indiqué que les taxis motos sont interdits de faire du transport de personnes. Il a annoncé l’organisation très prochaine des États Généraux du transport qui viendront réponses aux mille et une préoccupations des transporteurs en dehors de la stratégie nationale 2021-2025 de sécurité routière et ses nouvelles mesures ( semaine de sécurité routière et permis à points) pour lesquelles la caravane sillonne le pays en vue de la sensibilisation (80%) et la répression (20%).

Après les transporteurs, la caravane est descendue à la grande gare routière et spécifiquement à la gare UTB. Avec les voyageurs, la caravane a procédé à la distribution de flyers (Stop à l’incivisme) et a exhorté tous les usagers à  adopter le bon comportement surtout à être vigilant dans ce contexte de grands départs des fêtes de pâques et de ramadan.

La Nawa, une région potentiellement agricole connaît un important flux migratoire

La localité de Soubré, chef-lieu de département et de région connaît un flux migratoire du fait de la fertilité de son sol. Elle est l’actuelle première zone cacaoyère de la Côte d’Ivoire. Peuple hospitalier, les autochtones Bété, Kouzié et Bakoué vivent en parfaite cohésion et harmonie avec leurs frères allogènes baoulé et Malinké en plus des communautés de la CEDEAO.

La présence de la caravane de sensibilisation à la sécurité routière devrait impacter positivement les comportements de tout ce monde qui part de ces zones cacaoyères pour d’autres destinations ou l’inverse durant ce mois de Pâques et de ramadan.

Rencontre avec le comité local de sécurité routière, le message du préfet Koné Messamba

Côte d’Ivoire: la 2ème étape de la caravane de sensibilisation de la Semaine de Sécurité Routière du Ministère des transports parle à Soubré   ledebativoirien.netC’est le préfet Koné Messamba qui est le premier à prendre la parole. Il a souhaité la bienvenue à la caravane et promis toute la disponibilité du comité local pour accompagner cette mission qu’il souhaite profitable et utile pour  le civisme et changement de comportement des usagers de la circulation.

« Soubré est vaste avec une population cosmopolite. Que votre passage attire l’attention des usagers de la route sur le civisme.  Le comité local se tient à votre disposition et merci d’avoir choisi notre département pour cette 3e édition de la Semaine nationale de sécurité routière et la 2e édition de sa caravane de sensibilisation » a introduit le préfet hors grade Koné Messamba.

La réunion technique avec le Comité local de sécurité routière de la Nawa, présidée par le préfet de région Koné Messamba,  a permis à la délégation du ministère des transports de présenter la stratégie nationale 2021-2025 de sécurité routière et toutes les mesures conséquentes.

C’est aussi l’occasion pour la mission de rappeler les missions du comité local de sécurité routière et les attentes du ministère des transports. A la fin de la rencontre, la délégation a remis au comité local un kit contenant des clés Usb de présentation de la stratégie nationale 2021-2025 de sécurité routière et un lot de flyers de sensibilisation.

composition et les missions du comité local de sécurité

Côte d’Ivoire: la 2ème étape de la caravane de sensibilisation de la Semaine de Sécurité Routière du Ministère des transports parle à Soubré   ledebativoirien.netDans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale 2021-2025 de la sécurité routière, des comités locaux de sécurité routière ont été créés dans les régions et départements de Côte d’Ivoire pour le suivi de la mise en œuvre de ladite Stratégie. Les comités locaux sont présidés par le préfet de région ou de département, son secrétariat est assuré par le directeur des transports de Région ou du Département.

Il est composé des représentants de toutes les composantes de la société, notamment : Le corps préfectoral, le district, les régions et communes, le monde des transporteurs, les Ministères de la santé et de l’entretien routier, les forces de sécurité, les guides religieux, le monde des consommateurs, les organisations de jeunes et de femmes, la chefferie traditionnelle etc.

LIRE: https://www.ledebativoirien.net/2023/04/cote-divoire-toute-la-strategie-nationale-2021-2025-de-la-securite-routiere-la-caravane-de-sensibilisation-de-la-3eme-edition-de-la-semaine-de-la-securite-routiere-a-demarre-a-sa/

Côte d’Ivoire: la 2ème étape de la caravane de sensibilisation de la Semaine de Sécurité Routière du Ministère des transports parle à Soubré   ledebativoirien.netIls ont pour missions entre autres d’examiner les préoccupations formulées par les usagers de la route, les organisations intervenant en matière de sécurité routière et formuler des propositions de solutions à l’attention des services de l’Etat ; faire le suivi de la mise en œuvre des diligences identifiées par les services de l’état, les usagers de la route et organisations intervenant en matière de sécurité routière ; de réaliser des campagnes de sensibilisation en liaison avec les Administrations concernées, à l’endroit des populations et dans le cadre de la sécurité routière.

Les fonctions de membres des comités locaux de sécurité routière ne donnent droit à aucune indemnité. Toutefois, les Comités  locaux peuvent bénéficier de facilités  de travail nécessaires à l’accomplissement de leurs missions.  Avant de quitter Soubré, la caravane a été reçue à la radio de la Nawa pour amplifier le message. La délégation du ministère des transports est attendue ce vendredi 7 avril 2023 à Gagnoa, indique  le Service de communication du Ministère des Transports

Ledebativoirien.net

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur