Côte d’Ivoire-accusé, le président de « Mutuelle d’Abongoua » parle: «Je suis toujours là…je demande de rester tranquille et qu’il n’en est rien», Ané Boni Siméon (PCA Vitib)

3 min read
68 / 100

 

Ané Boni Siméon-« Je ne suis mêlé à ces accusations… »

Ané Boni Siméon-  Côte d’Ivoire-accusé, le président de "Mutuelle d'Abongoua" parle: «Je suis  toujours là…je demande de rester tranquille et qu'il n'en est rien», Ané Boni Siméon (PCA Vitib) Ledebativoirien.netSix mois seulement après son élection à la tête de la mutuelle de développement économique sociale et culturel d’Abongoua, (MUDESCA) le président Ané Boni Siméon, par ailleurs PCA de Vitib SA de grand Bassam éprouve d’énormes difficultés pour mettre en exécution son programme de campagne.

Par la faute des ex membres du bureau sortant qu’il a remplacé, depuis le 5 octobre 2022. Et là, il sait les sources et origines  des attaques contre son bureau. Suivez-le avec Ledebativoirien.net

Contre toute attente, dans sa parution du mardi 2 mai 2023, un média en ligne  a annoncé la mise aux arrêts du président de  la MUDESCA, Ané Boni Siméon. Il serait accusé d’avoir détourné la somme de 27,600 millions de FCFA. Face à cette publication que déplore le président, car il était bien présent et a pris part, le mercredi 3 mai 2023 à la réunion du Conseil d’Administration en présence du nouveau Directeur général du Vitib SA, Sorro MEBETI.

Côte d’Ivoire-accusé, le président de "Mutuelle d'Abongoua" parle: «Je suis  toujours là…je demande de rester tranquille et qu'il n'en est rien», Ané Boni Siméon (PCA Vitib) Ledebativoirien.netUne raison pour lui de démentir, ici de sa mise au violon, et déférer à la MACA, comme  l’a mentionné dans sa  publication le média ivoirien en question. Pour lui, l’équipe sortante à la tête de la mutuelle tente  par tous  les  moyens de « salir », sa grande réputation.

« A mon arrivée à la tête de la mutuelle. J’ai constaté que c’est de manière anarchique que le personnel travaillait. J’ai décidé d’acheter le matériel informatique pour la mettre à la disposition des présidents de sections de la mutuelle d’une valeur totale de cinq millions deux cent quatre-vingt-dix mille francs, (5 290 000 FCFA). Pour les 23 ordinateurs, il y a eu 17 pour les présidents de sections, et 4 membres.

Je précise que l’AG qui était prévu pour le 8 Avril 2023 a été annulée par les ex membres de l’ancien bureau. Nous constatons que les anciens membres du bureau, après douze ans (12), de gouvernance, sans partage, après leurs doubles défaites à l’élection du président, ils ne veulent rien savoir. Leur seul objectif : saboter mon travail. Et tout ça rien que pour mettre le village en retard. Aucun projet ne peut se réaliser par la mutuelle de par leurs fautes…», explique calmement  le  président de la Mutuelle.

Côte d’Ivoire-accusé, le président de "Mutuelle d'Abongoua" parle: «Je suis  toujours là…je demande de rester tranquille et qu'il n'en est rien», Ané Boni Siméon (PCA Vitib) Ledebativoirien.netSelon toujours le président Ané Boni Siméon, au micro de Ledebativoirien, ses détracteurs seraient en complicité avec le député actuel d’Arrah, N’guessan Ahondjon (dont la rédaction  n’a pu avoir sa réaction), qui est candidat du RHDP aux régionales dans le Moronou. «Si je suis là aujourd’hui à la tête de Vitib SA, cette grande société d’État, c’est que le président Alassane Ouattara me fait confiance. Donc, je dois garder cette confiance, enfin de pouvoir aider mes jeunes frères », ajoute-t-il  pour  la compréhension de ses sœurs et frères d’Abongoua.

« Pour terminer, je demande à mes soutiens de rester tranquille qu’il n’en est rien. Je suis  toujours là. Je suis  le  président élu de la mutuelle de développement économique sociale et culturel d’Abongoua, pour  le développement de  notre cité….», indique, le présidentAné Boni Siméon qui  estime que cette sécousse  passera pou le bien des  populations d’Abongoua.

Ledebativoirien.net

Tanoh. O.P.

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur