Côte d’Ivoire-le supérieur en mouvement avec la FESCI-comme avant ? avec l’Opération Campus et Grandes Écoles vides

2 min read
66 / 100

 

FESCI-Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Professeur Adama DIAWARA, s’est entretenu le samedi 29 avril 2023, à la salle de conférence de son cabinet sise au 15ème étage de la Tour B, avec les syndicats d’étudiants de l’Enseignement supérieur.

FESCI DIAWARA LEDEBATIVOIRIEN.NETMais apparemment les étudiants des universités publiques et privées ainsi que des grandes écoles sont priés de rester à la maison à partir mardi 02 Mai 2023 jusqu’à nouvel ordre.

La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), la plus grande association d’élèves et d’étudiants du pays, a lancé  le  mouvement de débrayage  pour revendiquer l’homologation des frais d’inscription en formation continue pour tous les niveaux Licence et master à 100.000 FCFA dans toutes les universités publiques de Côte d’Ivoire au profit des personnes ayant le statut d’étudiant.

Le droit d’inscription légal unique de 60.000 FCFA pour la délivrance du DEUG II et de la maîtrise pour toutes les universités publiques de Côte d’Ivoire jusqu’à la mise en place effective des masters 1 et 2 professionnels comme exigé par le système LMD. Ces intrépides de la Fesci réclament aussi, la mise à disposition des résidences universitaires réhabilitées d’Abobo 1 et 2 et de Port-Bouët, Cité des mariés.

FESCI EN GREVE Ledebativoirien.netIls n’oublient pas aussi la gratuité totale des retraits des documents administratifs dans toutes les universités publiques, privées et les grandes écoles de Côte d’Ivoire…Ils  ont beaucoup à exiger ceux-là avec une rencontre au  ministère qu’ils  ont jugé de long monologue teinté de menaces et d’intimidations sans solutions concrètes…Ça chauffe à l’école !

Ledebativoirien.net

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur