Côte d’Ivoire-Artisanat-Amalaman Tonian:  »une innovation du secteur de l’artisanat avec la ville artisanale à Yamoussoukro à hauteur de 153 milliards de FCFA »

4 min read
66 / 100

 

Amalaman Tonian- pourquoi les acteurs de l’artisanat ont été célébrés.

À l’occasion de la journée mondiale de l’artisanat, le samedi 10 juin 2023, s’est tenue au Centre Artisanal de la Ville d’Abidjan (CAVA) avec  la fête des artisans, édition 2023.

Côte d’Ivoire-Amalaman Tonian: une innovation du secteur de l'artisanat avec la ville artisanale à Yamoussoukro à hauteur de 153 milliards de FCFA ledebativoirien.netCette première édition de la fête des artisans a été  l’occasion pour le Comité de Distinction des Meilleurs Artisans de Côte d’Ivoire (COMACI), non seulement de primer certains pionniers qui œuvrent pour la valorisation de l’artisanat en Côte d’Ivoire.

Mais surtout de présenter le projet de construction de la Ville de l’Artisanat à quelques marches de l’INPH-B de Yamoussoukro. L’un des projets phares de son programme  de développement et de Promotion de l’artisanat  d’environ 153 milliards de FCFA.

Sous le parrainage de ROKIA OUATTARA, cette cérémonie a enregistré la mobilisation de plusieurs sommités dont la présidente de la Chambre Ivoiro-Portuguaise Mme Filomena Lopes Borges, l’Ambassadeur de l’Angola représenté par son épouse,

Côte d’Ivoire-Amalaman Tonian: une innovation du secteur de l'artisanat avec la ville artisanale à Yamoussoukro à hauteur de 153 milliards de FCFAle président de la confédération des artisans de l’Afrique de l’Ouest, Amalaman Leon Alexandre Tonian, le représentant de la chambre des métiers de l’artisanat de Côte d’Ivoire, les  chefs coutumiers Ebrié, les artisans…

Selon le président de la confédération de l’Afrique de l’ouest, Amalaman Leon Alexandre Tonian, l’Artisanat, c’est 245 métiers identifiés dans le cadre de l’UEMOA, qui ont un réel impact, puisque les artisans constituent 60% de la population active, qui méritent une vraie organisation. «Nous sommes tous  à  la base artisan.

L’artisanat est la graine de  l’industrie. Nous devons attirer le maxime d’investisseurs dans ce secteurs d’activité et  prouver que c’est un secteur d’avenir et mettre en place une plateforme  africaine de développement qui mettra en exergue le savoir-faire africain et le savoir-faire de  l’Ivoirien en particulier»..

La réalisation de la ville de l’Artisanal,  projet futuriste devrait être le premier en son genre sur le continent  Africain. Il est estimé à  cent trente-cinq milliards de franc CFA (135.000 000.000 FCFA). Cette ville sera bâtie sur une superficie de soixante (60) hectares.

Côte d’Ivoire-Amalaman Tonian: une innovation du secteur de l'artisanat avec la ville artisanale à Yamoussoukro à hauteur de 153 milliards de FCFA ledebativoirien.netElle pourra accueillir plus de cinq mille (5000) et abritera les deux cent quarante-cinq (245) métiers de l’artisanat par blocs et spécialités avec vingt mille (20 000) magasins, des aires de jeux, un zoo, des marchés et des supermarchés, un internat et un complexe hôtelier afin permettre aux artisans et aux visiteurs de se mettre à leurs aises.

« C’est un programme qui permettra, non seulement de construire des établissements qui vont regrouper les artisans par branches et secteurs d’activités, mais de créer une plateforme pour mettre en valeur leurs métiers, mettre les artisans en relation avec les nationaux et internationaux. Ce programme va se construire sur un site de 60 ha à côté du lycée polytechnique, un programme qui va permettre d’accueillir des élèves et  l’ensemble des artisans de Côte d’Ivoire », explique le président de la confédération.

Pour lui, il s’agit de faire en sorte que les artisans puissent être référencés à travers le monde et différencier les  branches de métiers de l’artisanat qui soient mises en valeur, mais aussi pour permettre aux artisans eux-mêmes de savoir qu’ils sont le fer de lance de l’économie ivoirienne.

Côte d’Ivoire-Amalaman Tonian: une innovation du secteur de l'artisanat avec la ville artisanale à Yamoussoukro à hauteur de 153 milliards de FCFA ledebativoirien.net«Le gouvernement travaille à l’encadrement des artisans. Le ministère travaille sur différents programmes. Ils sont véritablement les acteurs du développement. Ils sont ceux qui travaillent à absorber l’ensemble du chômage. Il faut qu’ils puissent prendre conscience de leur importance dans le développement de l’économie de notre pays », a relevé le représentant du ministre ivoirien de l’Artisanat.

Une application de géolocalisation sera mise au point dans l’optique de faciliter les échanges, les déplacements et toutes sortes d’activités. Ce projet ravi les artisans qui n’ont pas caché de manifester leur joie puisque. Il faudra  2 ans pour sa réalisation.

Ledebativoirien.net

Esther Kobon

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur