Côte d’Ivoire-40 ans de l’UVICOCI: «Quand on parle du développement on parle d’abord des Maires et, après on parle des autres », Harlette Badou

3 min read
67 / 100

 

UVICOCI-Abidjan le mardi 12 juillet 2023 à l’hôtel communal de Cocody  Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire UVICOCI a célébré ses 40 ans de maturité et d’existence.

Côte d’Ivoire-UVICOCI-Harlette Badou aux 40 ans de maturité: «Quand on parle du développement on parle d'abord des Maires et, après on parle des autres » ledebativoirien.netUne festivité en présence de son président en exercice, le ministre Danho Paulin Claude,  Député-Maire de la commune d’Attecoubé.  Madame la Ministre Harlette Badou épouse N’guessan Ahondjon, Maire de la commune d’Arrah, Secrétaire Général de la dite faitière, y a fait sensation devant les invités de marques, dont, le président des Maires du Sénégal, et le président des Maires du Maroc.

La cérémonie célébrant les 40 ans d’existence de l’UVICOCO a été parrainée par le général Diomandé Vagondo Ministre de l’intérieur et de la Sécurité avec  à  ses côtés, la Ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, député-Maire de Boundiali Mme Mariatou Koné, Mme Sylvie Yao Patricia, Député-Maire de la commune de Guitry par ailleurs  directrice de cabinet de la première Dame Dominique Ouattara, le Ministre François Amicha, Maire de la commune de Treichville  président honoraire de l’UVICOCI.

Pour la secrétaire générale de  l’UVICOCI, la faitière a atteint sa maturité parce qu’elle a un quart de siècle. « Elle a des acquis palpables avec la valorisation des Maires et pas mal d’action qui sont en cours. Aujourd’hui nous constatons avec plaisir l’engouement qu’il y a au tour des candidatures pour les prochaines élections Municipale qui se tiendront le 02 septembre. Avec la valorisation des métiers du maire nous sommes passés de la gestion mécanique à la gestion digitale et aussi au recouvrement électronique.

Côte d’Ivoire-UVICOCI-Harlette Badou aux 40 ans de maturité: «Quand on parle du développement on parle d'abord des Maires et, après on parle des autres » ledebativoirien.netNous sommes dans le plaidoyer de la Fonction Publique territoriale pour qu’évidement les conditions du travail du Maire soit renforcées. Nous sommes les acteurs au quotidien, nous sommes aussi le prolongement du gouvernement et quand on parle du développement on parle d’abord des Maires et, après on parle des autres collectivités. Le transfert effectif des compétences nous aidera beaucoup dans gestion », indique la secrétaire générale de l’UVICOCI, Mme Harlette Badou épouse N’guessan Ahondjon, Maire de la commune d’Arrah.

Le président de l’UVICOCI, le ministre Danho Paulin Claude a rendu un vibrant hommage à ses prédécesseurs Martin Kouakou de 1983 à 1987, Jean Konan Banny de 1987 à 1996, Erneste N’koumo Mobio de 1996 à 2002, François Amicha, de 2002 à 2013, Gilbert Kafana Koné de 2013 à 2019 et des illustres disparues maires. Plusieurs personnalités ont été distinguées à cette occasion, entre autres, le président des Maires du Sénégal, du Maroc et le ministre Diomandé Vagondo parrain de la cérémonie, Eugène Aka Aouélé est nommé président du Conseil économique et social, environnemental et culturel (Cesac) de la Côte d’Ivoire, etc.

Ledebativoirien.net

Vassindou Diomandé

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur