Afrique-Médias, Art & Divertissement: le SYNAPPCI avec son nouveau secretaire général ABOU Adam à la première réunion annuelle de l’organisation syndicale internationale UNI Global Union

4 min read
64 / 100

 

SYNAPPCI-Le nouveau Secrétaire Général du Syndicat National des Professionnels de la Presse de Côte d’Ivoire-SYNAPPCI, ABOU Adam,  prend toute la place à l’international que lui confère son statut pour la défense des  intérêts des  journalistes en Côte d’Ivoire. Avec  à  ses côtés, les Secrétaires Généraux Adjoints Edwige GOURIA et Serge Adam’s DIAKITÉ, il a pris part, mardi 11 juillet 2023, à la première réunion annuelle en ligne du secteur MEI (Médias, Art & Divertissement) de l’organisation syndicale internationale UNI Global Union en Afrique.Afrique-Médias, Art & Divertissement en: le SYNAPPCI avec son nouveau secrétaire général ABOU Adam à la première réunion annuelle de l'organisation syndicale internationale UNI Global Union LEDEBATIVOIRIEN.NET

Près de 30 participants venus d’organisations sœurs (Maroc, Malawi, Mozambique, Ghana, Nigéria, Maroc, Ouganda, Tunisie…) y ont pris part en présence du Secrétaire Régional de UNI-Africa, KEITH Jacobs et Johannes Studinger, Chef du Département mondial de, UNI-MEI. En trois étapes, cette réunion qui vient relancer les activités de UNI-MEI sur le continent Africain, a d’abord permis de faire connaissance avec les organisations membres par de brèves présentations sur la dénomination, les effectifs, les victoires de ces syndicats dans les secteurs médias, arts et divertissement.

Dans un second temps, plusieurs présentations ont été faites en lien avec  » la nécessité d’appartenir à un syndicat  »,  » la gestion de l’équation Travail et vie familiale  » et  » la problématique du genre dans les syndicats, aussi bien dans les adhésions, l’engagement et les instances de prise de décisions  ». Le thème  » Travail et Vie familiale  » a été présenté par Edwige GOURIA du SYNAPPCI (Côte d’Ivoire).

Afrique-Médias, Art & Divertissement en: le SYNAPPCI avec son nouveau secrétaire général ABOU Adam à la première réunion annuelle de l'organisation syndicale internationale UNI Global Union LEDEBATIVOIRIEN.NETLa troisième partie de cette réunion a permis de discuter des perspectives de UNI-MEI sur le continent en collaboration avec le Comité Exécutif et de certains défis tels que l’Intelligence Artificielle qui transforme profondément et à une échelle très rapide le secteur; et la question de la représentativité des femmes aussi bien dans les syndicats de base que dans les conventions collectives qui sont négociées.

Les participants ont également eu l’occasion d’en savoir un peu plus sur les groupes de travail de UNI-MEI, de même que sur certaines bonnes pratiques à travers des partages d’expériences. Notamment, le cas du SYNTAC au Mozambique qui existe depuis 36 ans, dirigée par une femme comme Secrétaire Générale et dont l’effectif des femmes est d’au moins 2000 quoique n’étant ni un syndicat spécifique de femmes ni un syndicat dont les femmes sont les plus nombreuses s’agissant des adhérents. Le cas du syndicat RATTAWU au Nigéria est impressionnant, avec 45 ans d’existence, 35 mille membres issus des États du pays et de la capitale fédérale et, compte 40% de femmes dans son effectif, soit 14 mille membres de sexe féminin.

Afrique-Médias, Art & Divertissement en: le SYNAPPCI avec son nouveau secrétaire général ABOU Adam à la première réunion annuelle de l'organisation syndicale internationale UNI Global Union LEDEBATIVOIRIEN.NETA cette réunion, chaque syndicat était représenté par 3 responsables dont au moins une femme. La modération a été assurée par Léocadie BODJOUO, Représentante Régionale de UNI-Africa, chargée notamment du secteur UNI-MEI, avec la facilitation d’interprètes pour les Anglophones et les Lusophones.

Représentant 500 000 travailleurs issus d’un peu plus de 150 organisations syndicales, le secteur UNI-MEI qui couvre en plus des acteurs des médias, entre autres les artistes, les acteurs, les producteurs et les scénaristes, est l’un des secteurs fondateurs de UNI Global Union, fédération syndicale internationale qui représente plus de 20 millions de membres dans le monde, explique  le Secrétariat National à l’information du SYNAPPCI. C’est tout dire que cette première réunion  internationale a été enrichissante pour le nouveau bureau du Syndicat National des Professionnels de la Presse de Côte d’Ivoire.

Ledebativoirien.net

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur