Côte d’Ivoire-Yakassé Mé : grosse colère des populations après le passage d’un bulldozer qui a détruit habitations et commerces

3 min read
68 / 100

 

 Yakassé Mé, au Quartier La Paix. Les populations sont en colère après avoir vu une partie de leurs habitations et commerces détruits.

Côte d’Ivoire-Yakassé Mé : grosse colère des populations après le passage d’un bulldozer qui a détruit habitations et commerces ledebativoirien.net ‘‘Sans aucune forme d’explication’’ expliquent-elles, a constaté  notre équipe de reportage, ce dimanche 23 juillet 2023,  dans  la  Sous-préfecture  de Yakassé Mé, à 45 kilomètres d’Abidjan, dans la Région de la Mé.               

A l’origine de cette grosse colère qui monte, un opérateur économique promoteur d’un complexe hôtelier, qui lors, de la tracée la voie conduisant  à son domaine a détruit des constructions au passage de son tracteur. Précisément dans le quartier baptisé ‘‘Quartier La Paix’’, selon les victimes. Les habitants dudit quartier continuent de manifester  leur colère  en dénonçant cet état de fait.

«Je me suis organisé pour construire cette maison que vous voyez pour permettre à ma femme de se faire des économies au travers le commerce pour me soutenir. Aujourd’hui tout a été détruit…Ils ne peuvent pas continuer de nous mettre en  difficulté et âtre  à l’aise.  Je ne peux accepter une telle chose »   martèle   N S.F. planteur et victime du tracteur.

Côte d’Ivoire-Yakassé Mé : grosse colère des populations après le passage d’un bulldozer qui a détruit habitations et commerces ledebativoirien.net «Avant d’occuper ces domaines, nous avons saisi l’autorité pour y faire nos activités. Alors que c’est pour subvenir aux besoins de nos  familles, et là, sans aucune information, un bulldozer débarque et détruit tous nos petits commerces. Nous devenons quoi ? Et c’est après qu’on nous réunit  pour nous parler. Alors qu’il fallait le faire avant  pour sauver nos articles et marchandises. Sans mise en demeure, ils  détruisent tous nos commerces…», ajoute une autre victime.

« Nous sommes obligés de reprendre nos commerces ici à Yakassé Mé, une petite ville aujourd’hui. On nous dit qu’il y a la construction un complexe hôtelier d’un type, c’est  pourquoi ils sont venus tout casser ici. Mais c’est pour son bien-être. Et nous ? C’est inadmissible ! J’habite un quartier baptisé, Quartier La Paix. Un quartier qui ne retrouve plus son nom aujourd’hui. Comment pouvons-nous vivre dans un quartier dit La Paix sans la paix ? Nous nous sommes endettés pour construire et on détruit tout. Non…», ce sont  là encore, les cris d’une autre victime Yapo J.K.L, ce dimanche 23 juillet après le passage du tracteur à Yakassé Mé.

Côte d’Ivoire-Yakassé Mé : grosse colère des populations après le passage d’un bulldozer qui a détruit habitations et commerces ledebativoirien.netLe staff de l’opérateur économique s’est farouchement opposé à toute tentative d’accès au site hôtelier,  à  l’effet d’en savoir d’avantage auprès de  l’opérateur économique. Les habitants victimes entendent  porter l’affaire devant les juridictions compétentes pour obtenir réparation. Toutefois, dans ce bras de fer, le chef du quartier la paix de Yakassé Mé que  nous avons tenté d’interroger  est resté silencieux.

Ledebativoirien.net

Grace Ozhylly envoyé à Yakassé Mé

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur