Côte d’Ivoire-élections apaisées à Ferkessédougou : le Commissaire de police Lamine Bamba monte au créneau face aux jeunes

2 min read
62 / 100

 

Ferkessédougou, le commissaire de police Lamine Bamba pour des élections apaisées dans sa circonscription électorale a livré un cours magistral à la jeunesse du quartier très animé Zindel. Côte d’Ivoire-élections apaisées à Ferkessédougou : le Commissaire de police Lamine Bamba monte au créneau face aux jeunes Ledebativoirien.net

C’est un secret de polichinelle; les élections municipales et régionales auront lieu sous peu.  Précisément le 02 septembre prochain.

L’adage le dit : ‘‘qui veut voyager loin ménage sa monture’’. Pour ce faire,  le Commissaire de Police Lamine Bamba, émissaire du commissaire Sansan du commissariat de la cité chère au ministre d’état Téné Birahima Ouattara a rencontré la jeunesse du quartier Zindel de Ferké afin de les exhorter à œuvrer pour des élections sans violence.

Côte d’Ivoire-élections apaisées à Ferkessédougou : le Commissaire de police Lamine Bamba monte au créneau face aux jeunes Ledebativoirien.netCe mercredi 09 août 2023 marque donc un nouveau départ pour la vaillante jeunesse du quartier Zindel invitée  à s’éloigner de toute sorte de violence, notamment  en période électorale. Car ce sont des  passages qui  préparent le développement futur de la cité.

Les présidents Abdoul Karim Ouattara et Arouna Diakité affectueusement appelé Arnaud ont réussi à rassembler tous les jeunes de ce mythique quartier. Le maître de céans s’est mué en professeur de droit. En effet, le prolixe commissaire de police Lamine Bamba a donné un véritable cours magistral de droit aux jeunes. Il en a profité pour prodiguer de sages conseils à l’assistance nombreuse.

Côte d’Ivoire-élections apaisées à Ferkessédougou : le Commissaire de police Lamine Bamba monte au créneau face aux jeunes Ledebativoirien.netNotons que le commissaire Bamba avait à ses côtés le Commissaire Bakary Berthé.  « Dans quelques semaines notre pays va connaitre une période électorale avec la tenue des élections municipales et régionales. Ces moments donnent bien souvent lieu à des tensions (…)

Bien au contraire, c’est le moment par excellence du jeu démocratique. En tant que tel il requiert de nous du fair-play et de la tolérance », a-t-il conseillé. C’est une jeune avec  une  prise de conscience que  l’on a pu observer au terme de la rencontre. Vivement d’autres rencontres avec les autres jeunes. On en redemande!

Ledebativoirien.net

Sam-Ibrahim Sidibé, envoyé spécial

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur