Côte d’Ivoire-Recrutement 2023  des docteurs : 158 postes non pas été pourvus et une nouvelle équipe s’installe à la tête du Collectif des Docteurs non Recrutés

6 min read
55 / 100

 

Recrutement 2023  des docteurs – Après les résultats, Dr Diakra Bogui fait son bilan et passe la main

Côte d’Ivoire-recrutement 2023 des docteurs: une nouvelle équipe s’installe à la tête du Collectif des Docteurs non Recrutés et réfléchit aux 158 postes non pourvus ledebativoirien.net

Enseignement Supérieur en Côte d’Ivoire-Derrière la volonté affichée de l’administration du professeur Diawara à sortir progressivement les docteurs non recrutés de la précarité psychosociale dans laquelle ils sont plongés depuis l’acquisition du diplôme et  grade de docteur, force est de constater qu’il y a encore des imperfections au niveau du système de recrutement.

Au cours des échanges des Docteurs en situation de chômage, regroupés au sein du Collectif des Docteurs non Recrutés de Côte d’Ivoire, ce weekend du 63è anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire,  les postulants heureux et malheureux du Collectif de Dr. Diakra Bogui qui passe la main à une nouvelle équipe pour la poursuite des négociations avec le ministère de l’Enseignement Supérieur, n’ont pas manqué de les souligner. Les 700 postes annoncés  n’ont pas été pourvus.

Côte d’Ivoire-recrutement 2023 des docteurs: une nouvelle équipe s’installe à la tête du Collectif des Docteurs non Recrutés et réfléchit aux 158 postes non pourvus ledebativoirien.net Aux lendemains des résultats de la première session 2023 du recrutement à l’Enseignement Supérieur en Côte d’Ivoire, le Collectif des titulaires du doctorat et sans emploi dont Dr. Diakra Bogui était avant son admission le porte-parole s’est réuni le weekend samedi 05 août 2023 à l’Université Félix Houphouët-Boigny.

Il a le bilan de cette session de recrutement avec quelques grincements de dents. Un retour sur deux années de lutte a été aussi fait…

Ils étaient plusieurs postulants de cette première session à se prononcer sur les résultats et le système de recrutement qui a pu retenir pour l’instant 542 assistants, attachés de recherche et attachés chefs de clinique sur les 700 postes budgétaires proposés par le ministre Adama Diawara dans les différentes disciplines et spécialités.

Qu’est-ce qui a marché au cours de cette session ? Et quels en sont les écueils qui ont pu produire un tel résultat du système de recrutement ? Au niveau des bons points de l’organisation de cette première session du concours, les docteurs postulants ont relevé que le département du ministre Adama Diawara a fait des efforts pour satisfaire à la hausse la demande dans certaines disciplines.

Côte d’Ivoire-recrutement 2023 des docteurs: une nouvelle équipe s’installe à la tête du Collectif des Docteurs non Recrutés et réfléchit aux 158 postes non pourvus ledebativoirien.netC’est le cas en Sociologie où il y avait 20 postes pour 197 postulants et finalement, il a été retenu par décision du ministère 22 recrues. Également pour 157 postulants en Philosophie, 22 recrues sur 16 postes budgétaires. En Criminologie, sur les 39 postulants pour 4 postes, ce sont 7 docteurs qui réaliseront leur rêve de devenir des enseignants-chercheurs. De même qu’en Géographie sur les 25 postes budgétaires proposés au départ par le ministère d’Adama Diawara, 27 postulants ont pu être retenus sur les 196.

ce qui coince encore

À quel niveau, le système de recrutement du ministère de l’Enseignement Supérieur rencontre-t-il encore des problèmes pour satisfaire au mieux les acquis des négociations avec le Collectif des Docteurs non Recrutés de Côte d’Ivoire ?  Le Collectif décèle quelques failles :

Premièrement, le Collectif est revenu sur l’épineuse question des heures complémentaires qui braquent encore des chefs de département d’UFR à augmenter le nombre d’assistants dans lesdites Unités de Formation et de Recherche. À ce propos, certains postulants ont pu questionner une probable senteur de duplicité entre l’administration Diawara et des chefs de département qui ne veulent pas réduire leurs heures complémentaires pour le bonheur des docteurs encore au chômage.

Pr Adama Diawara et les docteurs non nrecrutés ledebativoirien.netDeuxièmement, les résultats des différentes sessions de recrutement révèlent aujourd’hui un phénomène de transhumance des recrues dans les disciplines et spécialités, ce qui entache les efforts du ministère de l’Enseignement Supérieur. À qui la faute ? Pour répondre à cette question, Adama Diawara se doit d’ouvrir encore grand les yeux sur la trajectoire de ses recrues à la suite de chaque session.

Troisièmement, il y a parmi les postulants, des doctorats qui ne correspondent pas jusqu’à présent aux spécialités formulées dans les différentes sessions du concours de recrutement. Et le Collectif des Docteurs non Recrutés a souhaité un arbitrage du ministère entre les écoles de formation qui délivrent ces doctorats et les Universités publiques auxquelles elles sont rattachées au niveau administratif à l’effet d’harmoniser l’intitulé du Doctorat et ses domaines de compétences.

Au terme de cette rencontre, le Collectif des Docteurs non Recrutés de Diakra Bogui a félicité le ministre Adama Diawara pour sa grande sollicitude dans cette crise des docteurs non recrutés dont il en a hérité et fait mieux que ses prédécesseurs dans la recherche de solutions. Néanmoins, le Collectif a encouragé leur ministère de tutelle à poursuivre les échanges avec les autres ministères sectoriels pour la mise en œuvre des résolutions d’insertion professionnelle des docteurs au chômage. À cet effet, le Collectif a évoqué les autres options citées dans le communiqué du 04 février 2023 sanctionnant les échanges entre le ministre Adama Diawara et les 7 Collectifs des docteurs non recrutés le vendredi 03 février 2023 à l’auditorium de la Primature.

Côte d’Ivoire-recrutement 2023 des docteurs: une nouvelle équipe s’installe à la tête du Collectif des Docteurs non Recrutés et réfléchit aux 158 postes non pourvus ledebativoirien.netRecrutés lors de la récente session, Dr Diakra Bogui et certains de ses compagnons ont passé la main à une nouvelle équipe dirigeante du Collectif des Docteurs non Recrutés de Côte d’Ivoire, dans le but de poursuivre les réflexions et le dialogue avec le ministère de l’Enseignement Supérieur. C’est Docteur Goly Bérenger qui est depuis ce samedi, le nouveau porte-parole officiel du Collectif des Docteurs non Recrutés de Côte d’Ivoire.

Issu de l’ancien bureau du Collectif, il a été à tous les niveaux et à tout moment au cœur du dossier des ‘‘3000 docteurs non recrutés’’ dont il maîtrise l’historique et la trajectoire. « Je mesure toute la responsabilité qui est la mienne désormais pour sortir nos camarades docteurs de cette situation de précarité. Et tout en comptant sur les conseils avisés des responsables du bureau sortant », a affirmé Dr. Goly Bérenger à l’annonce de sa désignation. Une autre session est certaine pour l’atteinte des 700 postes budgétaires annoncés par le ministre Adama Diawara. Une odeur du déjà vu avec la session de 2021-2022 pour le restant des 158 postes.

Ledebativoirien.net 

H.KARA

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur