Football ivoirien : raison de la ruée des joueurs ivoiriens vers le championnat Tanzanien-rude épreuve

3 min read
60 / 100

La saison sportive 2022-2023 a été marquée par le 29è titre de champion de Côte d’Ivoire de l’Asec mimosas.

Football ivoirien vers la tanzannie ledebativoirien.net

Après une brillante performance en coupe de la CAF, le club Jaune et Noir qui songerait à renforcer son effectif est en train de voir partir plusieurs de ces joueurs cadres qui ont participé à l’aventure en coupe Africaine. Après les départs de Yao Attohoula, Kramo Aubin, c’est au tour du meilleur joueur de la ligue 1 Lonaci de poser ses valises chez ce géant Africain en l’occurrence YOung African de Tanzanie.

Si il y a un championnat qui s’est mis en évidence ces dernières années, c’est bien celui de la Tanzanie. Les belles performances en coupe Africaine de ses clubs comme le Simba FC et Young African et Azam FC en disent mieux sur la bonne santé de ce championnat. Ces clubs tanzaniens investissent les différents championnats Africains en période de mercato afin d’étoffer leur effectif pour la saison prochaine.

championnat 2

Le plus gros salaire au plan continental est l’international congolais Fiston Mayele dont le salaire mensuel est de 12000 dollars et qui évolue au sein de la formation de Young African. Ce championnat a enregistré la signature de Zunon Kipré et Tapé Edinhio de l’Es Baffing au club de, Azam Fc et Stéphane Aziz-Ki de l’Asec Mimosas, au club de Simba FC (Tanzanie) dont le salaire est de 6 millions de FCFA par mois.

Une cagnotte qui fait rêver les joueurs la ligue 1 ivoirienne. A défaut d’évoluer dans un club Européen essayer ce challenge au plan continental est le plus tentant. Pour des spécialistes du football, ces nombreux transferts vers la Tanzanie montrent les situations précaires dans lesquelles sont plongés, les joueurs de la ligue 1 Ivoirienne.

À la réalité le championnat local est en train d’être vider de sa substance au profit de certains championnats, notamment, celui du Maghreb, du Congo, de l’Afrique du Sud, de la Tanzanie. Récemment l’Asec mimosas a publié via sa page Facebook, le salaire dont bénéficierait un joueur du club Jaune et Noir qui est compris entre 750.000 FCFA et 1.000.000 CFA. Une somme insuffisante pour maintenir un joueur quand l’on sait que l’industrie de football génère beaucoup d’argent.

championnat 1

Si les joueurs Ivoiriens se ruent vers le championnat Tanzanien, c’est bel et bien pour plusieurs raisons : l’attractivité de ce championnat, la visibilité et pour des raisons pécuniaires. Les clubs tanzaniens tels que Simba, Young African, Azam FC sont réguliers dans les compétitions comme la Ligue des Champions et la Coupe CAF. En plus de la grille salariale, le championnat Tanzanien est largement au-dessus de celui proposé en Côte d’Ivoire.

Tous les regards sont tournés vers le patron de la maison vert Idriss Diallo. L’assemblée générale du mois de juin 2023 a décidé de ce que tous les joueurs évoluant en Ligue 3 Ivoirienne soient désormais salariés à partir de la saison 2023-2024. L’on entend de voir. En attendant la destination Air Tanzania ne désemplie pas.  

Ledebativoirien.net

Martial TAHOU

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur