Cherté de la vie:  »Elan National » de Côte d’Ivoire interpelle Alassane Ouattara sur le prochain remaniement ministériel

3 min read
61 / 100

Dénonçant les irrégularités des élections locales et la Cherté de la vie, par l’intermédiaire de son président exécutif, André N’zebo Tano, le mouvement politique Elan National de Côte d’Ivoire (ENCI), n’est pas passé par mille chemins pour inviter le chef de  l’Etat ivoirien Alassane Ouattara  à veiller à l’action gouvernementale dans un climat sociopolitique de  plus en plus inquiétant.

elan1

« Avec respect et considération, nous souhaitons au président de la République de mieux contrôler l’action gouvernementale pour des solutions rapides à la misère des Ivoiriens. Qu’il en tienne d’ailleurs compte dans son projet de remaniement ministériel annoncé lors du dernier conseil des ministres », déclare-t-il le mercredi 4 octobre 2023, dans un espace à Attecoubé-Abobodoumé. Une interpellation qui fait suite  à  deux actes  majeurs  constaté par le  mouvement  Elan.

André Tano note les irrégularités des élections locales pointant du doigt la Commission électorale indépendante (CEI) d’une  part : « Nous constatons que l’épineux problème de la CEI perdure et rend malheureusement chaque échéance électorale moins crédible. Les nombreux recours qui ont été faits qui se justifient soit par la fraude, soit par le vandalisme ou même par intimidation verbale des scrutateurs, démontrent que cette institution doit réviser sa copie et faire son toilettage sans complexe aucun afin de garantir un jeu démocratique à notre pays. La CEI est un instrument d’arbitrage, elle ne doit donc pas se substituer en outil étatique pour garantir les intérêts d’un clan au détriment d’un autre ».

Et d’autre  part, la cherté de la vie : « II convient de dire que c’est avec déception que les ivoiriens se sont réveillés en apprenant l’information selon laquelle à compter du 1er  octobre 2023, le prix du carburant allait connaitre une augmentation.

elan12

En effet, de 815 FCFA, le super passe à 875 FCFA et de 655 FCFA, le gasoil passe à 715 FCFA. Cette augmentation vient accroitre la liste de nombre de produits de première nécessité dans le ménage des Ivoiriens » a dénoncé André Tano interpellant à la fois le gouvernement à prendre des mesures concrètes pour juguler selon lui ce qu’il considère comme un véritable fléau ». Le président exécutif du mouvement politique Elan reste convaincu que son appel au président de  la république Alassane Ouattara sera entendu.

Ledebativoirien.net

Djibril Parker

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur