Côte d’Ivoire: le budget 2024 en hausse de de 17,3% passant de  11 694,4 milliards de francs CFA à 13 720,7 milliards-pression du chef d’Etat

3 min read
65 / 100

Au titre du Ministère du Ministère des Finances et du Budget,  le Conseil des Ministres tenu, mercredi 25 octobre 2023 sous la présidence du Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a adopté un projet de loi de finances portant Budget de l’Etat pour l’année 2024 en progression de 17,3%.  Il passe de de  11 694,4 milliards de francs CFA en 2023 à 13 720,7 milliards de francs CFA en 2024. Bonne nouvelle pour le pays.

alasssane ouattara 1

Selon le Conseil des ministres, le projet de Budget de l’Etat pour l’année 2024 est conçu autour de l’impératif de préservation et de renforcement de la soutenabilité des finances publiques, après l’impact négatif des chocs extérieurs induits par la Covid-19 et la guerre en Ukraine. Ainsi, pour l’année 2024, la politique budgétaire sera orientée vers l’intensification des efforts de mobilisation des recettes intérieures, la gestion efficiente des charges de fonctionnement de l’Etat et la maîtrise de l’endettement public, en vue de soutenir davantage la transformation structurelle de l’économie et la couverture des besoins sociaux et sécuritaires.

Dans cette perspective, le projet de Budget de l’Etat pour l’année 2024 privilégie les investissements dans les secteurs moteurs de la croissance, le renforcement des infrastructures socio-économiques, la consolidation du dispositif sécuritaire et l’accroissement des dépenses en faveur de la réduction de la pauvreté et des disparités sociales, notamment à travers la poursuite de la mise en œuvre du Programme Social du Gouvernement (PSGouv) 2021-2025, avec un accent particulier accordé à la jeunesse à travers le Programme Jeunesse du Gouvernement (PJGouv) 2023-2025.

conseil des ministres ado

Pour garantir l’atteinte de ces objectifs majeurs, le projet de Budget pour l’année 2024 est structuré en 31 dotations et 134 programmes, déclinés au sein des Institutions et des Ministères. Il s’équilibre globalement en ressources et en charges à 13 720,7 milliards de francs CFA, contre 11 694,4 milliards de francs CFA en 2023, soit une progression de 17,3%.

La pression du chef d’Etat

Le Chef de l’Etat a maintenu la pression et ce, de façon solennelle a insisté sur la lettre circulaire qu’il a adressée aux Membres du Gouvernement. Laquelle les inviter à une gestion efficiente des ressources publiques dans la conduite de leurs missions.

Par ailleurs, au titre du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, le Conseil des ministres a donné son agrément en vue de la nomination de Monsieur Souariba GONFOULI, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Tchad près la République de Côte d’Ivoire, avec résidence à Abidjan.

LEDEBATIVOIRIEN. NET

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur