Eléphants de Côte d’Ivoire: Gasset se penche sur le cas Diakité Oumar-sera-t-il conséquent envers lui-même ?

3 min read
66 / 100

Après la partie nulle (1-1) enregistrée, lors du match amical Côte d’Ivoire-Maroc au stade Félix Houphouët d’Abidjan-Plateau, le samedi 14 octobre 2023, c’est  à  juste titre que sélectionneur des Éléphants Jean Louis Gasset, n’a pas été très enthousiasmé  par la prestation de ses  poulains.

Tirant les enseignements de cette confrontation, le technicien a tout de même traduit sa satisfaction en regrettant à la fois de ne l’avoir pas remportée. « Bien qu’un peu frustré de n’avoir pas gagné, je suis fier de mes garçons », déclare-t-il en estimant tout comme l’entraîneur Marocain, Walid Regragui, que les Eléphants ont sorti le match qu’il fallait ce jour-là.

elephants

Jean Louis Gasset a relevé les deux aspects qui ont privé la victoire aux Ivoiriens. « Nous les avons laissé en vie en n’ayant pas tué le match sur les nombreuses opportunités qui se sont présentées à nous. Et sur une erreur de jeunesse et non une action construite, nous avons concédé le but égalisateur », résume le technicien.

Il a été emmené à donner son avis sur la prestation de son poulain, Diakité Oumar ayant vendangé durant la rencontre trois occasions franches de but. « Diakité Oumar est un jeune de 19 ans. Il a été le plus dangereux mais en cédant sa place, il était très déçu de n’avoir pas scoré. Je lui ai dit de se remettre sur pied pour regarder tout le monde droit dans les yeux pour ce qu’il a produit comme football ce soir. Il est pétri de talent ; avec un peu d’efficacité, il mérite d’évoluer au Real Madrid », a laissé entendre Gasset.

Appelé régulièrement depuis un bon moment chez les pachydermes, Diakité Oumar a presque lui tout seul déstabilisé l’organisation défensive des Lions de l’atlas, ce secteur défensif qui a fait des marocains, demi-finalistes du dernier mondial.

gasset 1

L’apport offensif du sociétaire de Reims (ligue 1 en France) a contraint le Maroc à jouer avec le frein en main au point où durant toutes les 90 minutes, à aucun moment, ils ont mis le pied sur le ballon pendant longtemps.

Reste à savoir si Gasset sera conséquent envers lui-même au vu des éloges pour aligner à nouveau l’ex pensionnaire de l’Asec d’Abidjan, pour le prochain match amical de la Côte d’Ivoire face à l’Afrique du Sud. La rencontre est prévue, le mardi 17 octobre 2023, dans la même enceinte du Félicia.

LEDEBATIVOIRIEN.NET

DJIBRIL PARKER

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur