Louise Koré-spécialiste de 200, 400 mètres et relayeuse: cette ivoirienne championne hors pair et exceptionnelle

6 min read
70 / 100

Louise Koré, fille de Sous-Officier élevée dans la rigueur militaire au camp Gallieni à Abidjan, elle est une championne spécialiste de 200 mètres, de 400 mètres, et relayeuse ivoirienne. Aujourd’hui elle est fierté nationale, auréolée d’un palmarès impressionnant.

LOUISE KORE CHAMPIONNE 5

Honneur à une célèbre sprinteuse. Voici a championne présentée  par l’Adjudant-Chef Major (R) Désiré Dakoury Gnabro, auteur de ‘’Histoire et Biographies des armées de Côte d’Ivoire’’, Chargé de Communication de l’Amicale des Anciens Élèves du Camp Gallieni. Découvrez-la.

Jeune fille, Louise KORÉ, alors âgée de 12 ans, débute la pratique du sport à l’EPP du camp Gallieni avec son maître KABLAN en 1973 à 1975 par la discipline du Saut en hauteur. 1976  à Bouaké, au 3ème  Bataillon, elle participe aux épreuves du Cross-country sous la supervision de son entraineur, l’Adjudant BOTTY.

Sur place, toujours à Bouaké, elle sera coachée en Athlétisme, aux épreuves du 400m et 800m par Ali COULIBALY, durant quatre ans, de 1977-1981. Ensuite, elle est admise à l’INJS, sur titre, où son professeur et entraineur, Lucien KOUAKOU la conduira au top niveau, à travers l’Afrique et ailleurs, aux épreuves des 100m/200m/400m/800m, de 1982 à 1990.

Depuis 1990, Louise KORE a arrêté les compétitions internationales et évolue désormais dans l’encadrement des athlètes valides et les personnes en situation d’handicap, avec rang d’Inspecteur Principal de la Fonction publique.

Louise KORÉ fait aussi la fierté de la grande famille des enfants de militaires et de ses amis d’enfance du Camp Gallieni, regroupés en une Amicale dirigée par  Justin KOUADIO, ancien cadre à l’Ambassade des États-Unis à Abidjan. « Nous avons tous assisté à l’évolution de notre sœur, une battante avec un esprit  conquérant, depuis plus de 50 ans », témoigne-t-il.

«Toute petite, à l’école primaire, Louise était déjà l’incarnation de la jeunesse patriotique, une jeunesse prête à mouiller le maillot. Une jeunesse qui n’ignorait pas le sens du Devoir. Une jeunesse qui osait défendre un idéal, celui d’honorer notre pays avec des valeurs » ajoute le président KOUADIO.

LOUISE KORE CHAMPIONNE 4

Le défunt père de la Championne, GNOPO KORE Nestor, celui-là même qui l’a forgée à cet esprit de la gagne, fut Sergent-Chef de l’Armée ivoirienne en service aux Transmissions des Armées, au Camp Gallieni dans les années 70, admis  à la retraite en 1975 puis recruté dans les Douanes ivoiriennes où il prend sa retraite définitive en 1977.  Il est décédé en 2010, avec la fierté d’avoir vu sa Championne de fille, Louise, remporter de nombreux succès pour sa Patrie.

Ses victoires de la championne

Aux Championnats d’Afrique d’Athlétisme, en 1985 au Caire, où elle a fait partie du Relais 4 x 100 mètres ivoirien, remportant la médaille de bronze. Médaillée d’argent du 4 x 100 mètres et du Relais 4 x 400 mètres aux championnats d’Afrique d’Athlétisme 1988 à Annaba (Algérie).

-Médaillée de bronze du Relais 4 x 400 mètres aux Jeux de la Francophonie 1989 à Casablanca (Maroc). Championne de Côte d’Ivoire du 200 mètres, en 1985 et 1986, et du 400 mètres en 1983, 1986 et 1987.

Son palmarès

LOUISE KORE CHAMPIONNE 3

1976-1977 : Rencontre : Côte d’Ivoire-Ghana à Accra (Ghana) ; 1978-1979 : Médaillée de Bronze- 400m aux Jeux Ivoiro-Sénégal à Abidjan (Côte d’Ivoire) ; 1980-1981 : Vice-championne de Côte d’Ivoire- 400m avec un nouveau record personnel (56’’4) ; 1982 : Médaillée d’Argent- 4X100m- Vice-championne d’Afrique au Caire (Egypte).

1983 : Participation aux Jeux HAPPOL GAMES au relais 4x100m (Israel) ; 1984 : Championne de Côte d’Ivoire- 200m, 400m avec un nouveau record national au 200m (24’’7) ; 1985 : Médaillée de Bronze au relais 4X100m au Championnat d’Afrique- Caire (Egypte)- Finaliste au 400m (55’’15).

1988 : Médaillée de Bronze 4X100m au Championnat d’Afrique (Algerie) ; 1989 : Médaillée de Bronze 4X400m aux 1ers jeux de la Francophonie de Casablanca (Maroc) ; 1990 : Médaillée de Bronze au 4X100m au Championnat d’Afrique (Nigeria).

Stages de perfectionnement

LOUISE KORE CHAMPIONNE 1

Pour se perfectionner dès 1987, elle entreprendra plusieurs stages dont  celui de 2ème  degré de Sauts à Abidjan, des séminaires sur l’entrainement au Volley-ball à Abidjan, sur Décathlon (épreuves combinée) Dakar. 1999 à 2015 elle multipliera encore des stages à l’international pour personnes handicapées en Allemagne (Leipzig), de Niveau 1 IAAF en Athlétisme à Abidjan / côte d’Ivoire ;

d’Encadreur de l’équipe Nationale au championnat du monde en Hollande (Assen) Pays-Bas (2 athlètes qualifiés aux jeux paralympiques 2008 à Beijing. 2012 : Stage de mise à Niveau 2 IAAF (Sprint et Haies) à Dakar/Sénégal ;  de niveau1 IPC (officielle technique) à Dakar/Sénégal ; Stage niveau2 IAAF (officielle technique), Encadreur de l’équipe nationale en Tunisie.  

Ses expériences professionnelles

Dès 1986 elle fut Enseignante d’E.P.S ET Athlète de haut niveau à la Fédération Ivoirienne d’Athlétisme ;  Enseignante d’E.P.S au Lycée Saint Joseph à Abobo ; Encadreur de l’Equipe Nationale en Égypte ; Encadreur de l’Equipe Nationale en Birmingham (Angleterre) ; Détachement à la Fédération handisport Côte d’Ivoire ;

Encadreur de l’Equipe Nationale au championnat du monde à Lille (France) ;  Encadreur de l’Equipe Nationale aux jeux Africains à Abuja (Nigeria) ;  Entraineur national et directeur technique national Adjointe ; Encadreur de l’Equipe Handisport de Côte d’Ivoire aux jeux    paralympique d’Athènes (Grece) ;  Préparateur physique Bénévoles des arbitres ;  Encadreur d’équipe Nationale en Mauritanie (JAPHAF) ; Encadreur de l’équipe Nationale aux jeux Africains en Algérie; Encadreur de l’Equipe Nationale au Niger (JAPHAF) ; Encadreur de l’Equipe Nationale en Tunisie; Commissaire (district-division régionale-Féminin-D3) ;

Spécialiste de 200, 400 mètres et relayeuse: l’ivoirienne Louise Koré une championne hors pair et exceptionnelle LEDEBATIVOIRIEN.NET

Entraineur de l’Equipe nationale en Tunisie : Stage de mise à niveau / Officielle Technique : Commission litige; Encadreur de l’Equipe aux jeux paralympiques au Brésil; : Préparateur physique UFOA-B-Dames;

Entraineur adjointe au PARA BADMINTON; Inspecteur de l’éducation nationale; Encadreur de l’Equipe nationale au Meeting de Tunisie / Commission litige officielle technique. En 2022 elle devient encadreur de l’équipe nationale espoir à Cape Caost (Ghana) Officielle technique (Chambre d’appel).

Décorations

Titulaire de nombreuses décorations dont la plus récente qui date de 2020, elle est Commandeur du Mérite Sportif Ivoirien.

LEDEBATIVOIRIEN.NET

Par l’Adjudant-Chef Major (R) Désiré Dakoury Gnabro

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur