Côte d’Ivoire: pourquoi une visite de Robert Beugré Mambé sur l’ouvrage d’art 4è pont d’Abidjan promis aux usagers

4 min read
69 / 100

Le Premier ministre Robert Beugré Mambé a effectué une visite d’évaluation de la construction du 4è pont d’Abidjan le jeudi 2 novembre 2023. Et ce, en présence des ministres des Transports, Amadou Koné, de l’Assainissement Bouaké Fofana et de l’Equipement et de l’Entretien Routier, Amedé Kouakou. 

Cette visite de chantier s’inscrit dans le cadre du suivi des travaux d’infrastructures routières liés à la CAN 2024 en Côte d’Ivoire. Aussi, Robert Beugré Mambé, Chef du Gouvernement, Ministre des Sports et du cadre de vie est revenu sur la promesse faite par Alassane Ouattara aux milliers d’usagers de l’autoroute Yopougon-Adjamé qui souffrent le martyr aux heures de pointe et lors d’accidents de la circulation sur cette Autoroute du nord.

4 e pont 3

« Un chantier voulu par le Président de la République pour donner la possibilité aux populations de regagner leurs lieux de travail dans les meilleures conditions de circulation. En l’état actuel des choses quand nous voulons rallier Yopougon à Adjamé, nous avons près de 112 000 véhicules par jour. Donc, c’est l’un des trafics les plus lourds à Abidjan.

LIRE AUSSI: https://www.ledebativoirien.net/2023/04/abidjan-amede-kouakou-parle-du-4eme-pont-de-sebroko-aux-sapeurs-pompiers-de-yopougon-que-tout-soit-termine-dici-2-mois/

Le Président de la République a décidé d’offrir cet ouvrage aux ivoiriens pour que la moitié de ces 112 000 véhicules jour soit transférée sur ce pont. C’est à dire que là où il y avait des engorgements de Yopougon à Adjamé, nous devrions plus avoir des embouteillages. C’est pourquoi, nous sommes venus visiter ce chantier pour évaluer et voir le délai auquel nous pouvons utiliser ce 4ème pont en attendant son inauguration », a-t-il expliqué.

4 e pont 2

Ce fut l’occasion pour le Premier ministre ivoirien de s’imprégner de visu de l’état d’avancement des travaux du 4è pont d’Abidjan. « Nous avons constaté que depuis le carrefour du premier pont jusqu’à Attecoubé, au niveau de Sebroko, cette zone peut être utilisée dans les jours qui viennent sous réserve que les entreprises respectent les instructions que nous leur avons données afin de déterminer les embranchements, sortie et accès », en déduit Robert Beugré Mambé après avoir foulé l’ouvrage d’art tant attendu par les populations d’Abidjan.

Cependant, le Premier ministre, entouré des membres de son gouvernement, n’a pas manqué de donner de nouvelles instructions aux entreprises en charge des travaux à l’effet d’accélérer la cadence et de livrer le plus vite possible le 4è pont d’Abidjan. « Nous leur avons donné un délai hors micro, ils le savent. La deuxième chose que nous leur avons demandé, c’est la jonction du 2ème pont de Yopougon jusqu’au 1er  pont de Yopougon pour aller vers le plateau soit fait le plus rapidement possible.

Nous avons fait remarquer à l’entreprise qu’elle dispose de matériels, de personnel et toute la mécanique d’ingénierie avec le ministère de l’Equipement et du BNETD, pour achever dans les meilleurs délais ce chantier. C’est une exigence que nous avons partagé avec eux et j’espère que l’entreprise a bien compris ce que nous leur avons dit », a affirmé Robert Beugré Mambé

4 e pont 1

Le Chef du Gouvernement ivoirien a reconnu les efforts du ministre Amedé Kouakou aux côtés de l’entreprise en charge des travaux pour achever dans un meilleur délai le 4ème pont d’Abidjan. « Le ministre (Amedé Kouakou, ndlr) a réglé pas mal de problèmes posés par l’entreprise. Et ce que nous avons demandé serait respecté », a fait savoir Robert Beugré Mambé.

Cette visite de chantier s’est achevée par une note de gratitude à l’endroit du Chef de l’État de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara et d’espoir pour les usagers de la circulation dans la capitale économique ivoirienne. « Il faut remercier le Président de la République pour ce gros chantier qu’il annoncé sur Abidjan. Et je vous assure que quand ce chantier sera terminé, Abidjan serait autre chose. Du 1er pont jusqu’à Sebroko, nous pouvons l’utiliser avant la fin de l’année », a estimé Robert Beugré Mambé

Ledebativoirien.net

H.KARA

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur