CAN Côte d’Ivoire 2023-héros de Sénégal-92 : rattrapé par une vidéo d’octobre 2020 et pourtant Yeo Martial a parlé

4 min read
60 / 100

 »Cette vieille vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux n’est pas récente. Elle a été faite avant que les Éléphants ne commencent à jouer des matches au Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé, c’est-à-dire juste après l’inauguration du stade.

On m’appelle à longueur de journée de partout pour en savoir plus depuis que les gens l’ont ressorti. Et c’est le sentiment d’étonnement que je traduis à chaque fois », Yéo Martial, entraineur des Eléphants de Côte d’ivoire vainqueurs de la coupe d’Afrique des nations en 1992 au Sénégal.

elephant yeo parle

C’est l’affaire d’une ancienne vidéo de l’ex sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire, Yéo Martial, devenue virale sur les réseaux sociaux. Le contenue pourrait jeter le discrédit sur l’organisation de la CAN 2024, si l’on ne tenait pas compte de la date de sa réalisation. L’auteur a donc  décidé d’en faire  une  seconde le dimanche 3 décembre 2023 pour  calmer les esprits.

« En effet, à l’époque où j’ai enregistré cette vidéo, les séries de matches à faire au Stade d’Ebimpé n’avaient pas encore été officialisées. Sinon, tout a fini par rentrer dans l’ordre. Car par la suite, nous avons reçu toutes les invitations possibles. Dernièrement, quand on nous a invité, à chaque fois nous sommes allés tous avec les Eléphants héros de la CAN-1992 pour suivre les rencontres contre le Comores à San Pedro puis le Mali à Ebimpé. A ces occasions, nous avons été bien installés dans les loges VVIP et nous avons félicité les différentes entités en charge de l’organisation », a expliqué Yeo Martial.

La nouvelle sortie de l’entraineur des ex Eléphants vainqueurs de la CAN Sénégal-92 vise à restituer les choses dans le temps et leurs contextes pour rétablir la vérité sur sa relation avec l’équipe dirigeante actuelle de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) et bien au-delà, sur les efforts de son président Idriss Yacine Diallo à rassembler toutes les différentes sensibilités nécessaires autour de l’organisation de la CAN à venir.

elephant yeo

Dans l’ancienne  vidéo devenue virale, l’ex sélectionneur ivoirien avait décrié une sorte indignation. « Après le sacre de Sénégal-92, qu’on le veuille ou non, je fais partie des encadreurs techniques expérimentés de mon pays que j’aime tant. Sincèrement, je suis offusqué que l’on prépare la CAN en Côte d’Ivoire et que je ne sois pas invité quelque part pour quoique ce soit, rien que techniquement. Ce qui me donne l’impression que je n’existe plus.

Quand on a fait l’inauguration du Stade d’Ebimpé, j’ai un ami qui habite non loin, à Anyama qui m’a dit qu’il venait me rejoindre là-bas afin que nous communiions. Je lui ai dit que je n’avais pas reçu d’invitation et donc je n’ai pas effectué le déplacement par crainte de me faire basculer ». Tel était formulé en substance, le cri de de Yeo Martial dans la vieille vidéo datant d’octobre 2020.

La cérémonie inaugurale du Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé s’est tenue précisément le samedi 3 octobre 2020, lors d’une confrontation entre les deux clubs phares du pays, l’ASEC Mimosas et l’Africa Sports d’Abidjan. A cette époque, la FiF était gérée par un Comité de normalisation ayant à sa tête Mariam Dao Gabala. Depuis le cri de Yeo Martial, beaucoup d’eau  a coulé sous le pont. Les anciens champions d’Afrique sont associés à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations devant se tenir du 13 janvier au 11 février 2024.

Ledebativoirien.net

DJIBRIL PARKER

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur