Côte d’Ivoire-Royaume N’zima: Sa Majesté Kroutchi IV Roi des Adouvlais-Sohié met en garde

7 min read
69 / 100

  • Contre la division dans son royaume
  • « Je déclare  à tout le monde que ce  monsieur, partout où il se mettra se disant : ‘‘Je suis roi  ou majesté’’, il en subira les conséquences »

Sa majesté Nanan Kroutchi IV, Roi du Royaume des Adouvlais-Sohié, (Sud de la Côte d’Ivoire), le dimanche 3 décembre 2023 a appelé, par une déclaration solennelle en présence de tous les chefs des villages du royaume et des cadres, à l’unité du royaume. Et  invité l’homme d’affaires Etty Kouaho Paulain à mettre un terme aux actes de déstabilisation en tentant de s’autoproclamer Roi de 3 villages dudit Royaume.

« Un royaume, une tribu, une  province qui n’a pas été créée avant 1960, n’est pas reconnu par l’Etat ivoirien. En 2014 une  loi donnant  une institution aux rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire a été votée. Nous avons une  loi, des statuts, des règlements. Ce n’est pas en 2023 qu’il faut créer un royaume. Ce n’est pas au 21è siècle qu’il faut créer un Royaume. Monsieur Etty Kouaho s’est caché pour  faire ses cérémonies. Pour être  un simple chef, on passe  par nos  Us et Coutumes.  On est assisté par  l’autorité qui sert  de témoignage. Parce que  le Roi est Roi et il reste  Roi,  il ne devient  pas Roi, il  naît Roi. Il ne s’autoproclame  pas Roi…», a commenté,  le Roi Nanan Kroutchi IV, assis sur le trône.

Dans le royaume Adouvlais-Sohié

roi de tiapoum

Les faits se déroulent dans la Région du Sud Comoé en Côte d’Ivoire, dans département de Tiapoum. Le Village, Nougoua, dans la Sous-Préfecture de Noé est comme pris en otage avec l’intention de création d’un royaume  par un de ses fils.  Nougoua fait partie de trois villages  constituant la famille des Sohié  de 6 villages dont, 3 en Côte d’Ivoire  et 3  au Ghana.

De part et d’autre du Fleuve Tanoé qui fait office de frontière naturelle entre les deux pays. Chez le peuple Nzima, l’accession au trône se fait à travers les Us et Coutumes selon la tradition. Mais, un fils  des Nzima, homme d’affaires (anciennement fondateur des stations-services Lubafrique dit-on), Kouaho Paulain Etty a tenté de s’introniser Roi des trois (3) villages du peuple Sohié dans le  Royaume  des Adouvlais-Sohié dont le trône est à Tiapoum et tenu  par  sa Majesté Kroutchi Iv Roi des Adouvlais-Sohié.

TIAPOUM etty kouao

Bien que la tentative d’intronisation a échoué, il a posé l’acte, le samedi 25 novembre 2023, même s’il ne l’a pas fait au lieu indiqué dans ses invitations,  puisque  boudé par tous ses  invités, parents comme amis. Et ce, malgré  l’interdiction du Préfet de Tiapoum de son auto-intronisation en de termes très clairs : « En raison de risques  de grands troubles  à l’ordre public, liés  à  votre cérémonie d’intronisation en qualité de Roi des Sohié, projetée le samedi 25 novembre 2023 à Nougoua, dans  la  sous-préfecture de Noé. J’ai l’honneur de vous faire connaitre que j’y marque  une  interdiction formelle. J’attache du prix à l’observation de cette  mesure…».

Kouaho Paulain Etty, fils Sohié a-t-il effectivement procédé à son intronisation en  un lieu tenu secret ? Etant  donné que les populations seront informées par images publiées via les réseaux sociaux. Selon les témoignages, aucune autorité, aucun roi des autres royaumes invités par les soins du roi autoproclamé n’ont été aperçus dans  le  village Nougoua. C’est donc  à juste titre que sa majesté Nanan Kroutchi IV, roi statutaire du royaume des Adouvlais-Sohié, peut éclairer l’opinion et dénoncer de telle tentatives.

TIAPOUM nanan1

« Nous sommes tous ici pour dénoncer  monsieur Etty  kouao. Depuis 2020, il est allé  voir le préfet de Tiapoum qui lui a dit qu’il ne pouvait réaliser ce projet de royaume.  Les chefs du royaume, les cadres d’Adouvlais, nous sommes réunis  ici pour parler d’un  problème qui est en train de saboter notre royaume. Ce problème nous agace tous. Cela est en train d’envenimer mon royaume. Si monsieur  TKOUAO a eu le courage de faire ce qu’il fait c’est qu’il a eu  des soutiens. Dans  la tradition pour être roi  il faut être descendant de roi.

 Je déclare  à tout le monde que ce  monsieur, partout où il se mettra se disant : ‘‘Je suis roi  ou majesté’’, il en subira les conséquences. J’ai saisi les autorités administratives, les politiciens. J’ai dit  à  tout le monde : pour être roi on ne fait pas la publicité, on ne fait pas  un pagne, on ne porte pas des colis pour se promener pour dire ‘‘je suis un roi’’. J’attire l’attention, de toute la nation  ivoirienne », lance-t-il avec  à  ses côtés tous les chefs du royaume, et toute la Cour Royale tenue  par le notable MOCKEY, Secrétaire Général du ROI des Adouvlais-Sohié.

Un fait contre l’histoire, pour Nanan Kroutchi IV

TIAPOUM

« J’ai les détenteurs du trône que j’ai réunis avec les cadres, pour  dire que  monsieur  Etty Kouao n’est pas roi, il ne sera jamais  roi,  il n’est pas chef de village,  il ne sera jamais chef de village, il n’est pas chef canton, il sera  jamais chef canton dans Adouvlais sochié. Dans la passé il fut le régent de cette chaise dont les détenteurs sont ici.

Nous ne voulons pas la zizanie dans le royaume. Adouvlais-Sohié est un peuple qui a vécu depuis les années 1600 sur ce territoire qui n’était,  ni la Côte d’Ivoire, ni le Ghana. C’était le Gold Coast et la Basse Volta. Nous avons vécu tous en bonne harmonie. Il n’y a jamais eu de  problème. Le peuple Sohié et le peuple Adouvlais sont les mêmes. Nous avons lutté  pour que le peuple Adouvlais-Sohié soit autonome du pays qui était le Gold Coast qui est devenu le Ghana, pour se rattacher à la Basse Volta qui devenue est la Côte d’Ivoire.

TIAPOUM cour royale

Monsieur Etty Kouao s’autoproclamant roi, vient  mettre en mal cette histoire. Il n’a jamais été chef de village, ni chef canton. Il n’est même pas de  la ligné de ce trône de chefferie  qui est à Anougoua qui appartenant  à la famille Ezoglé. Donc c’est un message que  j’envoie. Aujourd’hui j’ai réunis toute la noblesse Sohié pour porter  à  leur connaissance les faits que ? Etty Kouao n’est pas roi. Il ne sera jamais roi. Il n’est pas chef de village,  il ne sera jamais  chef de village. Il n’est pas chef canton, il ne sera jamais chef canton, dans Adouvlais Sohié …», avertit Nanan Kroutchi IV.

Tout en remerciant le président Alassane Ouattara pour le  bitumage de la voie conduisant  à Tiapoum,  siège de trône royal des Adouvlais Sohié, le Roi lance un appel aux autorités ivoiriennes en vue d’aider à mettre un terme aux agissements de l’homme d’affaires qui trouble la quiétude du Royaume. Ledeativoirien.net n’a pu rencontrer le concerné qui, selon les informations recueillies auprès des  populations n’était pas  à Nougoua. « Je suis  prêt à l’accueillir ici au siège du Royaume, je lui ouvre la porte du Palais, mais pas en tant que roi de 3 villages, titre dont il s’affabule », invite Sa Majesté Kroutchi IV, roi des Adouvlais-Sohié.

Ledebativoirien.net

H MAKRE

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur