Construction-Touré Ahmed Bouah accuse : «Le vrai visage du directeur du domaine urbain»

7 min read
68 / 100

Dans  un litige foncier qui a surgi, il y a quelques  jours en ce début d’année 2024, le  directeur du domaine urbain et son adjoint sont au cœur de certaines accusations qui les conduisent devant le pôle pénal financier et économique. Touré Ahmed Bouah, opérateur immobilier avec son projet Akwaba City ville  nouvelle se sentant indexé dans l’affaire sort de sa réserve par les soins de sa cellule de communication. Disant  sa part de vérité, il porte des accusations.

TOURE ACCUSE

 

Voici ce qu’explique sa cellule de communication dans un document transmis à Ledebativoirien.net qui suit l’affaire :

« Depuis le début de cette semaine, nous avons lu à travers les journaux tant en ligne que support papier, des informations faisant cas de ce que le PDG de SOPHIA SA et promoteur de la ville nouvelle Akwaba City, M. Touré Ahmed Bouah serait à la base des écrits qui faisaient cas de la convocation de M. Diallo Abdoulaye et de son adjoint M. Bamba devant le devant le pôle pénal financier et économique pour corruption.

Sur ce point précis, la cellule communication du PDG de SOPHIA SA dément catégoriquement ces allégations mensongères et met quiconque au défi de prouver cette assertion. Heureusement que le mis en cause lui-même, reconnaît dans ses droits de réponse à travers les médias qu’il a bel bien été convoqué devant cette juridiction. Donc, pourquoi incriminer M. Touré Ahmed Bouah ?

A notre connaissance, le patron de SOPHIA SA n’a jamais traduit le directeur du domaine public et son adjoint devant un quelconque tribunal. Pourquoi donc l’accuser de tirer les ficelles dans une affaire dont il ne connaît ni les tenants ni les aboutissants ? A la vérité, le directeur du domaine urbain M. Diallo Abdoulaye et son adjoint M. Bamba devaient s’en prendre à eux-mêmes à travers les actes irréguliers et illégaux qu’ils ont eus à commettre dans l’exercice de leurs fonctions.

Ce qui du reste, leur vaut cette procédure judiciaire et non chercher à accuser d’innocentes personnes. Dans cette même veine, il est fait mention de ce que le promoteur d’Akwaba City aurait gardé dent contre le directeur du domaine urbain parce que celui-ci aurait refusé de signer ses ACD sur les parcelles d’Ebimpé, parce que 300 propriétaires se seraient opposés vu que leurs droits coutumiers n’auraient pas été apurés.

Diallo Abdoulaye-Directeur du Domaine Urbain Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme ledebativoirien.net

Là encore, tout est archi-faux. Le PDG de SOPHIA SA détient bel et bien les ACD des parcelles d’Ebimpé. C’est plutôt ceux d’Akoupé-Zeudji qui font l’objet de litige entre M. Touré Ahmed Bouah et M. Diallo Abdoulaye. En réalité, le document sur lequel certains médias mis en mission pour le compte du directeur du domaine urbain en date de 2019. Depuis lors, les choses ont évolué de façon très positive et tout a été réglé.

Pour la levée d’opposition un courrier du sous-préfet d’Anyama en date du 14 juin 2023, adressé au ministre de la Construction et de l’Urbanisme s/c du préfet de région, préfet du département d’Abidjan dit en ces termes :

« Objet : rapport de fin d’enquête publique. J’ai l’honneur de vous faire tenir, sous le présent pli, à titre de compte rendu, les levées d’opposition suite à l’enquête publique diligentée par nos services à la demande du directeur du domaine urbain, au sujet d’une demande d’arrêté de concession définitive sur les parcelles de terrain d’une superficie de 237 ha 62 a 52 ca, sis à Akoupé-Zeudji, dans la sous-préfecture d’Anyama, pour le compte de la société SOPHIA SA », signé du sous-préfet Miche K. Kouakou ».

Mais avant, le collectif des détenteurs de droits coutumiers dans une « lettre au Sous-Préfet d’Anyama » en date du 7 juin 2023, a confirmé que toutes les conditions ont été satisfaites par le bénéficiaire des 237 hectares « Aussi, venons-nous par la présente, vous confirmer l’affectation définitive à SOPHIA SA, de la parcelle de 237 hectares issue du lotissement de la parcelle de 910 hectares », lit-on dans ledit courrier. Pour les purges, il faut dire que depuis le 09 mars 2022, la purge des 237 ha a été réalisée.

Pour en revenir au soit disant conflit qui opposerait M. Touré Ahmed Bouah au directeur du domaine urbain, nous n’en avons jamais parlé parce que nous estimons que ce genre de problème ne se gère pas sur la place publique. Mais comme le bourreau veut se faire passer pour la victime en suscitant des écrits infondés contre le patron de SOPHIA SA, et pour la bonne compréhension des faits, nous disons ceci :

TOURE ACCUSE B

« Le Directeur du Domaine Urbain refuse de signer et transmettre le dossier des 237 ha à la conservation pour la création du titre foncier alors que rien ne s’y oppose. Mécontent, TOURE Ahmed Bouah saisit le Cabinet du ministère de la Construction et du Logement et de l’Urbanisme qui met en place un comité d’arbitrage. Après enquête plus approfondie, le comité d’arbitrage donne raison à M. Touré Ahmed Bouah.

Le Cabinet du Ministre ordonne donc à M. Diallo Abdoulaye de signer et transmettre les dossiers des 237 ha de M. Touré Ahmed Bouah à la conservation foncière. Mais c’est mal connaître ce dernier qui par des subterfuges dont lui seul a le secret finit par ne pas s’exécuter. Le contenu du courrier est le suivant :

« Suite à notre séance de travail de ce jour lundi 18 décembre 2023, relativement au dossier de SOPHIA d’une superficie de 237 ha, 62 a 52 ca, sis à Akoupé-Zeudji, je vous transmet réponse à nos interrogations relativement au main levée d’opposition sur les 4 thématiques relevé par le procès-verbal de fin d’enquête publique établie par la commission mixte d’attribution. Au regard de ces pièces jointes, je vous demande d’évoluer dans le traitement de ce dossier qui à mon avis ne pose aucun problème quant à un traitement positif », dixit Kouamé Alexandre, directeur de cabinet.

Au vu de tout ce qui précède, qui de M. Diallo Abdoulaye et de M. Touré Ahmed Bouah en veut à autrui ? Pourquoi M. Diallo Abdoulaye refuse de transmettre le dossier de demande d’ACD à la Conservation foncière alors que tous les documents sont au complet ? Nous, nous en savons les raisons. Mais, nous les gardons bien au secret et allons très bientôt les dévoiler au grand jour avec des preuves irréfutables (audio de communication).

En ce moment-là, tout le monde saura le vrai visage de M. Diallo Abdoulaye qui pour des intérêts mercantiles a décidé de faire du tort à un opérateur économique. Voilà en quelque sorte, ce que l’opinion devrait retenir de ce qui est convenu d’appeler la fausse accusation de M. Diallo Abdoulaye contre M. Touré Ahmed Bouah », indique, la cellule communication du PDG de SOPHIA SA.

De son côté, l’équipe du Directeur de Domaine Urbain, Diallo Abdoulaye contactée a indiqué ne pas juger opportun de réagir aux accusations de la cellule de Communication du PDG de Sophia SA.

LEDEBATIVOIRIEN.NET

© 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur