Condamné par Défaut en 2022-AJAVON Koffi charge : « La manipulation par Touré Ahmed Bouah de l’opinion en 2024 avec une décision de 2022 rendue par DEFAUT ne passera pas »

7 min read
71 / 100

« J’étais condamné et lui TOURE Ahmed Bouah, m’a supplié le vendredi 16 Février 2024…» AJAVON Koffi, créancier

Crise Collectif des créanciers de SOPHIA-le créancier AJAVON Koffi répond : « Touré Ahmed Bouah, voyou et infréquentable»-son message au Ministre de la  Défense et au Directeur du Fonds de Prévoyance Militaire ledebativoirien.net

L’affaire remonte à 2019,  AJAVON Koffi vend une parcelle de 24 ha (249,038 m2) au profit de la société SOPHIA SA à Gagnoa. De cette vente, une avance a été versée sur une somme totale de 290 millions correspondant à la vente de la parcelle de Ajavon Koffi désormais dans le patrimoine de SOPHIAS SA. Un solde de 142 millions FCFA.,restant comme le constaté par devant  Me Rodrigue Dadjé, l’avocat de Touré Ahmed Bouah.

Alors que  le créancier expose le paiement de son dû à travers  la mise en place d’un collectif dit de créanciers de Touré Ahmed Bouah patron de SOPHIA SA, le patron de ladite société brandit via les réseaux sociaux et par voie de presse une décision par défaut contre celui-ci. Le concerné réagit avec précision. Suivez.

Ajavon Koffi éclaire  la décision de décision par défaut

« A monsieur le Directeur de Publication du Journal ‘‘ Le Debat Ivoirien’’, objet : précision sur ma soi-disant  condamnation brandie par Touré AHmed Bouah pour se réconforter.

Je vous expose les fait, puisque les différentes publications des médias sollicité par Touré Ahmed Bouah, font référence  à votre publication liée  à la naissance du Collectif véritable des créanciers de Touré Ahmed Bouah (CVC-TAB).  Mais je voudrais éclairer toute l’opinion à travers votre média cité, par  la presse sur la forfaiture de Touré Ahmed Bouah.

A Son Excellence Monsieur le Président de la République, à Son Excellence Monsieur le Vice-Président,

Condamné par Défaut en 2022-AJAVON Koffi charge : « La manipulation par Touré Ahmed Bouah de l’opinion en 2024 avec une décision du Tribunal rendue par DEFAUT ne passera pas » ledebativoirien.net

Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Son Excellence Monsieur le Ministre de la Défense,  Son Excellence Monsieur le Ministre des affaires Etrangères, Monsieur le Ministre de la Justice, Monsieur le Ministre de la Construction et l’Urbanisme, Monsieur le Directeur du Fonds de Prévoyance Militaire (FPM), Autorités ivoiriennes, Autorités religieuses et honorables Lecteurs de ‘‘ LE  DEBAT IVOIRIEN’’.

Je viens très respectueusement vers vos Honorables personnalités respectives pour faire une précision de taille concernant une condamnation suite à un Jugement par défaut.

Depuis la Semaine dernière, avec ma décision personnelle d’accepter d’être le Porte-parole de plus d’une dizaines de jeunes ivoiriens et Pères de Familles ruinés par TOURE Ahmed Bouah, une personne sans pitié et sans Cœur, je reçois les remerciements et bénédictions des uns et des autres.

Une partie d’entre eux, après avoir été ruiné par TOURE Ahmed Bouah n’a  pas pu supporter la galère orchestrée volontairement par celui-ci. Alors il s’en est soldé leur rappel à Dieu. Paix à leur âme et beaucoup de courage à leurs Epouses respectives et leurs Enfants. D’autres ont succombé sous l’effet de l’AVC avec des séquelles palpables de paralysie partielle.

Toute la journée d’aujourd’hui, jeudi 21 mars 2024, il me revient incessamment que j’aurais été condamné par TOURE Ahmed Bouah.

En fait, lorsque j’ai saisi les Autorités étatiques suite à la maltraitance que nous subissons dans la procédure de réclamation de notre argent auprès de ce grand criminel économique, lui, TOURE Ahmed Bouah a obtenu une décision de Justice sans que je n’ai été assigné en personne, ni même sans être informé, ni avoir comparu et c’était en 2022.

Condamné par Défaut en 2022-AJAVON Koffi charge : « La manipulation par Touré Ahmed Bouah de l’opinion en 2024 avec une décision du Tribunal rendue par DEFAUT ne passera pas » ledebativoirien.net

DIEU merci, sous Son Excellence Monsieur le Président Alassane Ouattara, infatigable Travailleur et Concepteur du deuxième miracle ivoirien, la Côte d’Ivoire est dotée d’une Justice moderne et équitable. Je remercie nos honorables et honnêtes Magistrats car, ils ont rendu une DECISION PAR DEFAUT. Nous sommes fiers de nos Magistrats.

Voici ce que dit la décision du 15 mars 2022 du Tribunal de Première Instance Plateau-Abidjan et dont se prévaut Touré Ahmed Bouah ;

En la forme : « Des motifs ;

Le prévenu AJAVON Koffi a été cité autrement qu’à sa personne ; il n’a pas comparu  à la barre du Tribunal ; Aussi, la preuve qu’il a eu connaissance de la procédure n’est-elle pas faite ; Il convient, dans ces conditions, de statuer par défaut à son encontre. »

Que savoir d’un jugement par défaut :

un jugement est rendu par défaut lorsque le défendeur (AJAVON Koffi)  n’est pas présent, ni représenté et n’a pas eu, antérieurement, connaissance de la date d’audience. Suite à ce jugement rendu, le défendeur (AJAVON Koffi) peut alors former opposition pour être de nouveau jugée.  »Et pourtant j’étais à Abidjan »…

Nous ajoutons aussi à cela que : « Lorsque le défendeur (AJAVON Koffi) ne comparaît pas, le jugement est rendu par défaut si la décision est en dernier ressort et si la citation n’a pas été délivrée à personne. Alors qu’ici, dans la procédure de Touré Ahmed Bouah, nous ne sommes qu’en première instance, même en trichant.

 Ainsi, lorsque cette décision a été rendue, puisque par DEFAUT, Mon Avocat a fait une OPPOSITION pour retour à la Citation initiale. Cette Décision de 2022 n’a plus effet en 2024, car objet d’opposition.

Condamné par Défaut en 2022-AJAVON Koffi charge : « La manipulation par Touré Ahmed Bouah de l’opinion en 2024 avec une décision du Tribunal rendue par DEFAUT ne passera pas » ledebativoirien.net

Parce que j’ai mis à nu la trahison de TOURE Ahmed Bouah faite à l’armée ivoirienne, aujourd’hui il brandit cette décision  qui a fait l’objet d’une opposition.

C’est pitoyable! C’est dommage parce que si TOURE Ahmed Bouah s’était fait entouré de Juristes, il aurait compris, mais ses Employés  juristes l’ont quitté car TOURE Ahmed Bouah ne paie pas ses Employés.

TOURE Ahmed Bouah est un véritable voyou sans scrupule et je comprends son attitude car, lorsqu’un poulet a perdu sa tête, il s’agite pour faire ses dernières secousses. C’est le cas de TOURE Ahmed Bouah car c’est la fin définitive de la roublardise de TOURE Ahmed Bouah au bord de lagune Ebrié.

J’étais condamné et puis lui TOURE Ahmed Bouah, m’a supplié le vendredi 16 Février 2024 à 15 heures afin que  je puisse  aller à la Police Scientifique voir l’état de son Chargé en communication  qu’il avait abandonné au front contre les  quatre honnêtes cadres du Ministère de la Construction et de l’Urbanisme ?

J’étais condamné et, lui TOURE Ahmed Bouah m’a envoyé au Commissariat de Koumassi, puis de Bassam pour retirer les pièces d’une de ses femmes qui a fait un accident sur la voie Koumassi – Bassam en partance pour des virées nocturnes dans sa Duplexe de Mondoukou ? Je m’arrête à cette étape pour ne pas être long car il s’agit d’une précision.

Je rappelle par ailleurs à TOURE Ahmed Bouah que le ‘‘Collectif des Créanciers Véritables de TOURE Ahmed Bouah’’ (CVC – TAB)  réclame toujours l’argent qu’il doit à chacun de ses membres, car le Fonds de Prévoyance Militaire a décaissé l’argent pour ce faire.

Crise Collectif des créanciers de SOPHIA-le créancier AJAVON Koffi répond : « Touré Ahmed Bouah, voyou et infréquentable»-son message au Ministre de la  Défense et au Directeur du Fonds de Prévoyance Militaire

Pour terminer, je dis  à  tous ses sofas que la décision du Tribunal de  Première Instance Plateau-Abidjan rendue par DEFAUT en 2022, est caduque en 2024, puisqu’elle a fait l’objet d’opposition. Elle est brandie  par Touré Ahmed Bouah pour  la manipulation de  l’opinion.

La manipulation ne passera pas. Et en aucun cas, en ma qualité de Porte-Parole,  je ne succomberai, jamais, aux intimidations et autres trafics d’influence de notre débiteur, ce voyou de TOURE Ahmed Bouah ».  Fait à Abidjan, le 21 Mars 2024 par  AJAVON KOFFI, Porte-Parole du Collectif Véritable des Créanciers de TOURE Ahmed Bouah’’ CVC- TAB.

Ledebativoirien.net

© 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur