Dossier 3000 docteurs au non recrutés : Dr  Kouacou Fohondi Constantin prend  la tête du Collectif ivoirien des docteurs non recrutés

5 min read
70 / 100

Il est titulaire de la thèse Unique de Doctorat en géographie humaine et économique à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody. Il a travaillé sur l’impact environnemental et socio-économique de l’autoroute du nord (autoroute Abidjan-Yamoussoukro).

Dossier 3000 docteurs au non recrutés : Dr  Kouacou Fohondi Constantin prend  la tête du Collectif ivoirien des docteurs non recrutés ledebativoirien.net

Expert en étude d’impact  environnemental et social Dr KOUACOU FOHONDI CONSTANTIN a pris  les rênes du Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés (CIDNR). Il entend  poursuivre le plaidoyer pour la fin de leur pénible situation de sans-emplois.

Tout s’est  mis en place, le dimanche 10 mars 2024, entre les membres du Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés (CIDNR) qui se sont retrouvés en assemblée générale ordinaire pour faire le bilan des activités de l’année 2023 et élire le nouveau porte-parole. Le porte-parole sortant Dr Yamé Valéry a  rappelé d’une part que depuis le mois d’octobre 2021, les docteurs ivoiriens formés aussi bien dans les universités nationales qu’à l’extérieur du pays au prix d’énormes sacrifices, ont décidé de se mettre en collectif.

Et ce, afin d’attirer l’attention des autorités compétentes sur la question cruciale de leur insertion dans le tissu socioprofessionnel. Dr Yamé ne manquera pas d’indiquer le rôle prépondérant joué par le CIDNR dans la quête de solutions à l’épineuse question du chômage de l’élite intellectuelle de la Côte d’Ivoire. En effet, le 21 octobre 2021, Dr Bosson et ses camarades de lutte vont lancer « la révolte  des Docteurs non recrutés de Côte d’Ivoire ».

Après plusieurs actions de terrain (conférences, marches, mobilisations…), un cadre de dialogue a été initié par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.  Ce qui  permettra d’obtenir, la suppression des candidatures multiples au profit de la candidature unique et la création d’un centre unique pour le concours de recrutement des assistants.

Dossier 3000 docteurs au non recrutés : Dr  Kouacou Fohondi Constantin prend  la tête du Collectif ivoirien des docteurs non recrutés ledebativoirien.net

Au terme de la première session de recrutement de 2022, Dr BOSSON et d’autres Docteurs soucieux de  la préservation du dialogue permanent et constructif avec la tutelle ont créé le Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés.

Avec ce nouvel instrument  de négociations, ils obtiennent la suppression de la composition sur table et la reconduction de plusieurs documents constitutifs du dossier de candidature pour la deuxième session au terme de laquelle le nombre total de docteurs recrutés s’élève à 1251 en 2022.

« Après Dr Bosson, Dre Doté Chantal avec qui j’ai travaillé en étroite collaboration a poursuivi les négociations qui ont abouti à l’augmentation du nombre de postes budgétaires à 700 et au report de l’âge limite à 47 ans.

Aujourd’hui, il vous revient de poursuivre la mission en étant une force de proposition. Vous devez accompagner le processus de recensement en cours et participer pleinement à l’élaboration d’une stratégie inclusive d’insertion des Docteurs encore au chômage », note Dr Yamé qui cède la place au comité Ad’hoc, installé depuis le 24 février 2024 pour conduire l’AG élective.

Dr Yao  Narcisse, président du comité Ad’hoc présente les enjeux de l’Assemblée Générale Elective en informant l’assistance qu’il a enregistré, du lundi 26 février au 2 mars 2024 à 18 heures, deux candidatures au poste de porte-parole :

Dossier 3000 docteurs au non recrutés : Dr  Kouacou Fohondi Constantin prend  la tête du Collectif ivoirien des docteurs non recrutés ledebativoirien.net

celle de Dr Kouacou Constantin et celle de Dr Amoi Jonas. Il a enfin donné la parole à chaque candidat afin qu’il expose ses motivations et sa vision de la lutte.

Après l’intervention Dr Kouacou Constantin, Dr Amoi Jonas a informé l’assemblée de sa décision, murement réfléchie, de renoncer à la candidature au poste de porte-parole en vue de préserver l’harmonie dans le groupe. Prenant acte de la décision de Dr Amoi Jonas, l’assemblée a élu Dr Kouacou Constantin par acclamation  pour assurer la fonction de porte-parole du CIDNR.

Le nouveau porte-parole  pour ses premiers mots s’est attelé  à remercier les membres du  CIDNR pour la confiance placée en sa personne. Il rend par la suite un hommage appuyé à ses prédécesseurs pour tout le travail abattu avant d’inviter tous les Docteurs Non Recrutés à l’union et à la mobilisation autour de la cause commune.

« Il a réaffirmé son engagement à poursuivre les efforts dans le cadre permanent de dialogue  avec les autorités compétentes en vue de la résolution définitive de la crise du Doctorat en Côte d’Ivoire », témoigne fière, Dr KONAN Désiré le chargé de Communication du Collectif Ivoirien des Docteurs Non Recrutés  (CIDNR), lequel prépare ses activités de terrain avec son  nouveau  porte-parole Dr KOUACOU Constantin.

Ledebativoirien.net

© 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur