Commerce Inter-africain : le  4ème Comité Technique du CN-ZLECAF ouvert  à Abidjan

5 min read
62 / 100

Le 4ème Comité technique du CN-ZLECAF a ouvert ses portes, mardi 28 mai 2024, à Pullman Hôtel, Abidjan/ Plateau, en présence d’un parterre de personnalités du commerce inter africain. L’objectif de cette assise est de créer un cadre d’échanges pour les membres du Comité Technique sur les dispositions de l’Accord de la ZLECAF, ses outils opérationnels et l’état d’avancement des négociations, afin de proposer des éléments d’aide à la prise de décisions du COD et de faciliter la mise en œuvre de l’Accord au niveau national.

WhatsApp Image 2024 05 28 at 19.28.34 b4777361

 En effet, le Comité Technique, présidé par le Ministre du Commerce et de l’Industrie, est composé de représentants de divers ministères et du secteur privé.  Sa mission est d’appuyer les experts et les négociateurs ivoiriens de la ZLECAf en menant des réflexions sur les problématiques liées à la mise en œuvre de l’Accord. Il contribue également à la définition des orientations stratégiques et des actions à mener pour la ZLECAf, ainsi qu’au renforcement de l’expertise nationale sur cet Accord.

Pour assurer une formation continue des membres du Comité Technique sur les dispositions de l’Accord, ses outils opérationnels et l’état d’avancement des négociations, le Secrétariat Exécutif, avec le soutien technique et financier de l’EU-TAF, a rédigé les termes de référence pour l’organisation de deux ateliers les 28 mai et 4 juillet 2024. Par ailleurs, ces réunions du Comité Technique visent à articuler un chronogramme des activités des membres du Comité Technique, de préparer les parties prenantes à leur participation à l’Initiative du Commerce Guidé,

L’état d’avancement de la revue de la stratégie nationale de mise en œuvre, de renforcer les capacités d’analyse et de prise de décision des membres du Comité Technique, de faciliter le processus de suivi de la mise en œuvre de la ZLECAf en Côte d’Ivoire,  de favoriser la collaboration entre les membres du Comité Technique et entre les organes du Comité National, et d’encourager les membres du Comité Technique à être des relais dynamiques dans leurs administrations d’origine pour la mise en œuvre de la Zlecaf.

onze

Selon Mme Fatoumata FOFANA, Secrétaire exécutif, de la Zlecaf, «  ces réunions sont capitales dans le cadre où elles mettent en place un cadre réglementaire de mise œuvre de cet accord.

Ce sont des réunions statutaires, selon le décret qui institut le Comité national avec des réunions qui se tiennent en moyenne une fois par mois. Ce sont ces réunions qui nous permettent de discuter des sujets au niveau des négociations et même de mise en œuvre des Stratégies. Au niveau des études qui sont faites dans le cadre de la Zlecaf. La prochaine étape, c’est la réunion du Conseil d’orientation du Comité national, le Conseil de décisions pour pouvoir s’assurer que les frontières de la Côte d’Ivoire s’ouvrent,  qu’il n’y’a que cette option pour commercer dans la zone de la Zlecaf », a-t-elle indiqué.

A l’issue de ces ateliers, il sera question de mettre une coordination harmonieuse dans la mise en œuvre des activités du plan d’actions 2024 du CN-ZLECAf. Une approche définie pour la participation des parties prenantes à l’Initiative du Commerce Guidé.  L’état d’avancement de la revue de la stratégie est connu et des ajustements sont faits. Les structures membres du Comité Technique intègrent les dispositions de l’Accord dans leurs décisions ou propositions de loi.         

Une synergie d’actions est créée entre toutes les structures du Comité Technique. La contribution des membres du Comité Technique aux objectifs de la ZLECAf est effective. Les membres du CT deviennent des relais du SE du CN-ZLECAf dans leurs structures et sont aptes à répondre aux questions concernant la ZLECAf.

Au terme de cette rencontre,  03 recommandations ont été mises en lumière ce sont : « Une évaluation du plan d’actions de la stratégie nationale de mise en œuvre de la ZLECAf (ce qui a été fait, ce qui reste à faire, les difficultés rencontrés, etc.). Une actualisation du plan d’actions de la stratégie nationale de mise en œuvre en tenant compte des défis nouveaux et des réalisations.  Une budgétisation du plan d’actions actualisé en tenant compte de la dimension stratégique du plan. Dans cette optique avoir une approche projet intégré serait plus efficace».

WhatsApp Image 2024 05 28 at 19.28.34 b4777361

Pour rappel, L’Accord portant création de la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine (ZLECAf) a été signée en mars 2018 à Kigali et est entré en vigueur en mai 2019.  La Côte d’Ivoire, sous la présidence d’Alassane Ouattara, qui est un champion de l’Agenda 2063, a ratifié l’accord le 13 novembre 2018 et déposé les instruments de ratification le 23 novembre 2018, devenant ainsi le huitième État partie.

Pour faciliter la mise en œuvre de cet accord historique, les Etats parties ont été invités à créer des Comités nationaux. La Côte d’Ivoire, reconnaissant l’importance de cette structure pour l’opérationnalisation de la ZLECAf au niveau national, a établi le Comité National de la ZLECAf (CN-ZLECAf) par décret N° 2018-514 du 30 mai 2018.

Ce Comité National a pour mission de promouvoir l’Accord et de faciliter sa mise en œuvre au niveau national. Il sert également d’interface entre la Côte d’Ivoire et le Secrétariat Général de la ZLECAf.

Le CN-ZLECAf est composé de trois organes :   Le Conseil d’Orientation et de Décision (COD) : organe d’orientation et de décision, délibère sur les décisions soumises par le Comité Technique ; Le Comité Technique (CT) : assure la coordination technique du CN-ZLECAf ; Le Secrétariat Exécutif (SE) : organe de gestion technique, administratif et financier du CN-ZLECAf.

Ledebativoirien.net

Josué Koffi

© 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur