Toastmaster Abidjan : développer les compétences en entrepreneuriat et en prise de paroles en public

3 min read
50 / 100

Toastmasters International, une association mondiale qui forme à la communication et au leadership par la prise de parole en public, a lancé samedi à Abidjan, a initié des sessions de formations, le 18 mai 2024, au Cercle des Rails à Abidjan/Plateau. Cette initiative du Toastmaster d’Abidjan est une opportunité exceptionnelle pour les candidats à tester leurs compétences et à se mesurer à d’autres potentiels narrateurs, conformément à la formation reçue. Du haut de leurs talents, les apprenants se sont jaugés en présentiel sur l’art de convaincre, d’émouvoir par la parole. Occasion pour l’art oratoire, de trouver tout son sens.

WhatsApp Image 2024 05 29 at 09.21.36 7b7b588a

M. Félix Tobin, membre de l’Association des médiateurs Diplômés Professionnels de Côte d’Ivoire, Médiateur/Formateur, s’est dit satisfait du niveau des candidats. Il les a vivement encouragés à travailler davantage à l’effet de renforcer les acquis et à améliorer leurs compétences en matière de communication et de leadership par la prise de parole en public.

A l’en croire, le toastmaster est un art oratoire qui n’est pas inné, il s’apprend. « Il requiert l’apprentissage d’une méthode et donc d’une technique. C’est la plus grande organisation mondiale qui apprend aux membres comment ne plus avoir peur de prendre la parole en réunion devant des collègues ou sa hiérarchie et enfin de délivrer l’intégralité de son message de façon claire et pertinente », a-t-il indiqué.

Aminata Keïta, DTM, Présidente et Responsable renchérissant a témoigné que « le toastmaster a pour mission, de nourrir la confiance en soi des membres et d’encourager leur progression ». Allier le leadership à la communication. C’est ce que le club agora Toastmasters d’Abidjan cultive chez ses adhérents à l’instar des Clubs Toastmasters à travers le monde. Ce, pour leur offrir  « un cadre d’apprentissage de la communication en public » et éveiller en eux le leadership.

WhatsApp Image 2024 05 29 at 09.21.36 7b7b588a

Un focus portant sur comment fixer ses objectifs à la session des projets en passant par celle des improvisations, les méthodes proposées passent au tamis d’un veilleur, d’un compteur des hésitations, d’un grammairien et d’un chronométreur.

Le rôle du veilleur consiste à évaluer la qualité de l’écoute des intervenants quand le chargé du compteur des hésitations scrute leurs moindres faits et gestes.

 Il porte également une attention particulière sur les habitudes inconscientes. Au moment où le grammairien relève les mots et les phrases inexacts. Sa présence est une invite aux intervenants à faire montre de leurs talents linguistiques. Quant au chronométreur, il veille au respect du temps de parole.

Toutes ces étapes qui vont aboutir à une évaluation, visent à permettre aux intervenants de tenir des discours structurés, concis pour se faire comprendre de leurs auditeurs. Mieux, au cours des sessions Toastmasters comme le dira M. Tobin, « ici c’est une école où l’on vient pour apprendre. Et il y a toujours un Toastmasters pour vous soutenir ». Pour rappel, l’organisation revendique deux cent quarante (240) clubs dans la Sous-région ouest africaine. En Côte d’Ivoire, où Toastmasters existe il y a près de vingt-cinq ans (25), l’association revendique une cinquantaine de clubs.

Ledebativoirien.net

Josué Koffi

© 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur