Echanges entre armées 1996-2024 : la Côte d’ivoire honorée d’une longue tradition de coopération militaire avec les Etats-Unis

3 min read
59 / 100

Sur le plan opérationnel, les échanges entre les deux armées : USA et République de Côte d’Ivoire, ne font que se bonifier. Cela depuis le 21 Août 1996, phase finale de l’exercice Ivoiro-Américain, JCET-Joint Combined Exercise Training, dans la périphérie du village d’Akandjé.

Echanges entre armées 1996-2024 : la Côte d’ivoire honorée d’une longue tradition de coopération militaire avec les Etats-Unis Ledebativoirien.net

Jusqu’à ce jour, à la faveur de l’exercice FLINTLOCK, qui confirme l’engagement des dirigeants  des deux armées et des soldats, au service de la paix dans la Sous-Région.

Organisé du 13 au 24 mai 2024, sous l’égide du Commandement Américain des Opérations Spéciales pour l’Afrique (SOCAf);

l’exercice militaire FLINTLOCK a mis en œuvre cette année, une série de manœuvres simultanément en Côte d’ivoire et au Ghana.

L’objectif visé était d’une part de familiariser les Forces aux procédures interalliées en matière d’Opérations Spéciales. D’autre part, il s’agissait d’accroitre l’interopérabilité dans l’engagement dans un cadre multinational.

Echanges entre armées 1996-2024 : la Côte d’ivoire honorée d’une longue tradition de coopération militaire avec les Etats-Unis Ledebativoirien.net

En Terre ivoirienne, plus précisément à Jacqueville, le Special Operation Task Group Côte d’Ivoire (SOTG-CIV) comprenait un Joint Operations Center (JOC) chargé de planifier et de conduire l’action de 04 Special Operations Task Unit (SOTU).

Ce SOTG-CIV composé d’opérateurs allemands, américains, brésiliens, français, hollandais, ivoiriens, polonais, sénégalais et tchadiens était sous le commandement de notre compatriote, le Lieutenant-Colonel Seuguide Jean-Claude VEH de la Côte d’Ivoire.

L’officier des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI), est, une fois de plus, parvenu à diriger, avec dextérité et efficacité, ce bloc hétérogène en y suscitant une totale adhésion. De toute évidence, le professionnalisme des FACI (Forces Armées de Côte d’Ivoire) à travers leurs savoir-faire opérationnel et;

organisationnel a été salué par tous les participants à l’Exercice et ne finit pas d’impressionner. C’est, d’ailleurs, à juste titre que les deux (02) prochaines Editions devraient se tenir en Côte d’ivoire.

Echanges entre armées 1996-2024 : la Côte d’ivoire honorée d’une longue tradition de coopération militaire avec les Etats-Unis Ledebativoirien.net

« C’est l’occasion, de saluer la Vision du Président de la République, Alassane OUATTARA, Chef Suprême des Armées et de son Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, Téné Birahima OUATTARA, de faire de la Côte d’ivoire un « hub » international dans la lutte contre le Terrorisme.

Les reconnaissances iront, également, à l’endroit du CEMGA, le Général de Corps d’Armée Lassina DOUMBIA, quant à la parfaite mise en œuvre de cette politique au service de la Paix, de la Sécurité et du Développement », soutient dans son analyse l’Adjudant-Chef Major (R) Désiré Dakoury GNABRO, promoteur de ‘‘Histoire et Biographies’’.

Ledebativoirien.net

© 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur