Litige avec SOPHIA SA : le Collectif des Créanciers Véritables de Touré Ahmed Bouah décide d’une trêve-les raisons

5 min read
72 / 100

« J’appelle tous les membres du Collectif à une trêve générale dans toutes nos actions » AJAVON KOFFI

toure bouah

 

« Trêve dans la lutte pour  la réclamation de notre argent auprès de Touré Ahmed Bouah de SOPHIA SA.  Pour observation et analyse de propositions soumises au Collectif des créanciers Véritables de Touré Ahmed Bouah en abrégé ‘’CVC-TAB’’ ». Voici la grosse annonce des créanciers de l’opérateur immobilier, dans  un communiqué dont ledebativoiien.net a reçu copie.

Et qui précise : «  Au vu des propositions avancées par TOURE Ahmed Bouah, et après analyse en ma qualité de Porte-Parole du Collectif des Créanciers de TOURE Ahmed Bouah en abrégé CVC-TAB, j’ai proposé une trêve générale acceptée par le Collectif pour observation et  analyse des propositions de TOURE Ahmed Bouah. Après la rencontre avec Maître DADJE Rodrigue, Avocat-payeur de SOPHIA SA aujourd’hui ce mercredi 08 Mai 2024, je ferai une déclaration », signé AJAVON Koffi, porte-parole dudit Collectif. Ici, en entièreté, le communiqué.

Communiqué  du  ‘’CVC-TAB’’ 

« Trêve dans la lutte pour la réclamation de notre argent auprès de Touré Ahmed Bouah de SOPHIA SA »   

Litige foncier-Rebondissement spectaculaire dans l’Affaire Touré Ahmed Bouah c/ communauté d’Akoupe Zeudji ledebativoirien.net

                                                            
Mesdames et Messieurs, chers Autorités Administratives et Judiciaires, Honorables (sans oublier les lecteurs du prestigieux organe de Presse ‘’LE DEBAT IVOIRIEN’’), voilà bientôt deux mois que nous les Créanciers de TOURE Ahmed Bouah réunis en Collectif pour réclamer notre argent auprès de Touré Ahmed Bouah avions mené des actions légales pour :

  1. Nous faire entendre par l’opinion nationale et internationale dans le seul et unique but de rentrer en possession de notre argent auprès de Touré Ahmed Bouah ;
  2. Aboutir à une plate-forme de négociation pour trouver une solution concrète en préservant notre dignité car nous ne mendions pas.

Vers la fin du mois d’Avril 2024, Monsieur ATILADE Maruf, alias Mathias, Opérateur Economique et Créancier de Touré Ahmed Bouah de passage en France pour ses affaires a été contacté selon lui par Touré Ahmed Bouah, qui l’a appelé via Whatsapp. Monsieur ATILADE de retour en Côte d’Ivoire m’a informé que Touré Ahmed Bouah ne cesse de l’appeler depuis la France. Celui-ci est allé alors croiser Touré Ahmed Bouah sur mon accord personnel en ma qualité de porte-parole du Collectif des créanciers Véritables de Touré Ahmed Bouah en abrégé ‘’CVC-TAB’’,  afin d’écouter TOURE Ahmed Bouah et me revenir pour analyser et observer les propositions de règlement paiement de notre argent.

Selon Monsieur ATILADE Maruf alias Mathias, après sa rencontre avec TOURE Ahmed Bouah, TOURE Ahmed Bouah lui demande de retirer notre plainte collective formulée au Pôle Pénal Economique et Financier de Abidjan–Cocody.

Crise Collectif des créanciers de SOPHIA-le créancier AJAVON Koffi répond : « Touré Ahmed Bouah, voyou et infréquentable»-son message au Ministre de la  Défense et au Directeur du Fonds de Prévoyance Militaire

Après leur rencontre, je décide de me rendre au Bureau de M. ATILADE Maruf. Mon arrivée a coïncidé avec un appel téléphonique de Touré Ahmed Bouah. Au cours de leur échange  ATILADE Maruf a fait le compte détaillé à Touré, de nos échanges au sujet de ses propositions.

J’ai été animé par un sentiment de satisfaction partiel. Au téléphone, TOURE Ahmed Bouah souhaiterait le retrait systématique de notre plainte collective alors ATILADE Maruf a été honnête et réactif en disant ouvertement à TOURE Ahmed Bouah d’accepter de concrétiser la proposition de règlement de paiement de notre argent avant que le retrait de la plainte soit effectif. Laquelle proposition de ATILADE Maruf que TOURE Ahmed Bouah a accepté séance tenante. S

ur proposition de TOURE Ahmed Bouah,  ATILADE Maruf est allé voir Maître DADJE Rodrigue (Avocat-payeur de SOPHIA SA). Au terme de  leur rencontre Me Dadjé a décidé de nous faire signer une Convention par créancier afin nous soyons payés dès qu’il y a une entrée d’argent et que nous serons privilégiés dans le prochain paiement.

Au vu des propositions avancées par TOURE Ahmed Bouah, et après analyse en ma qualité de Porte-Parole du Collectif des Créanciers de TOURE Ahmed Bouah en abrégé CVC-TAB, j’ai proposé une trêve générale acceptée par le Collectif pour observation et  analyse des propositions de TOURE Ahmed Bouah.

Après la rencontre avec Maître DADJE Rodrigue, Avocat-payeur de SOPHIA SA aujourd’hui ce mercredi 08 Mai 2024, je ferai une déclaration. Je tenais à remercier d’avance  Maître DADJE Rodrigue, Avocat de TOURE Ahmed Bouah pour les bonnes intentions à notre égard. J’appelle tous les membres du Collectif à une trêve générale dans toutes nos actions.

Affaire collectif de créanciers: Touré Ahmed Bouah attaque chaque membre dudit collectif qualifié de  ‘‘bouffons’’- son droit de réponse ledebativoirien.net

Je tenais à remercier particulièrement le prestigieux et neutre organe de presse  LE DEBAT IVOIRIEN sans oublier le personnel dudit organe de presse. Je tenais à remercier les Autorités ivoiriennes, tous les membres du Gouvernement, les autorités judiciaires sans oublier le PDG de la Société EMFI, les Guides Religieux.

Par la même occasion, nous pardonnons tous ces mauvais Conseillers autour de TOURE Ahmed Bouah se disant Conseillers  en Communication et qui ont mis l’huile au feu au lieu de chercher à éteindre le feu entre TOURE Ahmed Bouah et nous ses créanciers ;

pourtant TOURE Ahmed Bouah est un Homme de nature conciliateur, ouvert d’esprit loin des va-t’en guerre. C’est l’argent de la sueur de notre travail. Que DIEU facilite cette résolution en cours de réalisation et  éloigne les méchants et hypocrites autour de TOURE Ahmed Bouah pour que cette résolution soit effective ».  Fait à Abidjan, le 08 Mai 202-KOFFI  AJAVON- Porte-Parole des Créanciers de TOURE Ahmed Bouah- ‘’ CVC-TAB’’.

Ledebativoirien.net

© 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur