Nouvelle mission au SÉNAT : les sénateurs formés sur la Commission de l’Évaluation des Politiques Publiques à Yamoussoukro

3 min read
60 / 100

Les sénateurs ont été formés sur une nouvelle mission, Commission d’Évaluation des Politiques Publiques (CEPP), le mardi 15 mai 2024 à la fondation Félix Houphouet Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro.

SENAT

Il s’agit de  »donner les outils nécessaires pour assurer leur mission dans le respect du cadre légal, en incluant toutes les parties prenantes».

Cette nouvelle loi est chargée notamment de l’évaluation des politiques publiques nationales, sectorielles et locales. Sénat Le sénateur Bakary Ouattara, président de la CEPP du Sénat, fait savoir qu’il c’est une nouvelle responsabilité attribuée au parlement

Le sénateur Bakary Ouattara, président de la CEPP du Sénat, a fait comprendre qu’il s’agit d’une nouvelle responsabilité attribuée au parlement. D’après lui, les sénateurs se sont réunis réfléchir sur les mesures du démarrer l’évaluation des politiques publiques. « Il était important que tous les membres se mettent à niveau pour parler le même langage » a-t-il indiqué.

Les parlementaires ont été instruits sur les attributions de la chambre haute du parlement conformément à la loi N° 2022-966 du 14 décembre 2022 relative à l’évaluation des politiques, ainsi que sur l’appropriation du guide sur l’évaluation des politiques publiques. Cette formation avait pour but, entre autres, d’identifier les sources de financement des activités de la commission, de répertorier les parties prenantes dans la conduite de l’évaluation des politiques publiques;

SENAT

de maîtriser la rédaction d’un rapport d’évaluation des politiques publiques, de comprendre les stratégies de publication des rapports, ainsi que les attributions du Sénat dans la loi portant évaluation des politiques publiques, afin de démarrer cette nouvelle mission indispensable en matière de bonne gouvernance.

N’Dia Youssouf, directeur du contrôle du suivi et de l’évaluation à la Direction Générale du Ministère du Plan, de l’Économie et du Développement, a souligné qu’il était important de renforcer les capacités de tous les acteurs dans le cadre de la mise en œuvre de cette loi.  » Il est important pour expliquer les fondements de cette loi mais aussi et surtout pour expliquer le rôle que doit jouer le Sénat  » a-t-il fait savoir

L’initiative précède l’adoption de ladite commission en mars 2024, à la suite de l’Assemblée nationale. Conformément à l’article 39 de la loi N° 2022-966 du 14 décembre 2022 relative à l’évaluation des politiques publiques, qui prévoit la création de commissions d’évaluation au sein des chambres parlementaires, la Commission de l’Évaluation des Politiques Publiques (CEPP) du Sénat.

ledebativoirien.net

Horty Ziga

© 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur