Côte d’Ivoire-l’engagement d’Ibrahime Koulibaly Kuibiert: «Le peuple a le droit de choisir librement; Je m’engage à bien et fidèlement remplir ma fonction, en toute indépendance et en toute impartialité»

4 min read

La CEI a entamé sa caravane de sensibilisation et d’éducation civique électorale autour du thème :  » Élection, instrument de renforcement de la paix sociale » le mardi 30 novembre 2021, au lycée Mami Adjoua de Yamoussoukro.

CEI PRESIDENT122À l’occasion le président Ibrahime Koulibaly Kuibiert a exhorté toutes les couches sociales au respect du  code électoral dans un esprit de paix et de cohésion sociale pendant et après les élections.  Mais a aussi  pris un engagement ferme pour que le peuple choisisse librement le  président de la République ou les députés selon ses aspirations.

L’objectif de cette tournée de sensibilisation vise à préparer les esprits des ivoiriens aux comportements civiques et de paix pendant les élections. Les citoyens doivent participer librement au vote et en acceptant les résultats dans un esprit Pacific. Pour Ibrahime Coulibaly Kuibiert, le vote se fait dans un l’intérêt général du peuple. «Et le peuple a le droit de choisir librement son président de la République ou son député selon ses aspirations ». Il pense que les hommes politiques aussi doivent tenir compte du bien être du peuple dans la gestion de leurs activités tout en respectant les promesses faites au peuple. De ce fait, dit il, « la politique ne doit pas tuer le peuple ».

Mais  les candidats doivent respecter les résultats des élections, et le peuple, c’est à dire les partisans, doivent en faire de même dans un respect mutuel. Le patron de la CEI a ensuite fait comprendre que, si le peuple n’est pas d’accord d’un résultat, il «doit faire recours au conseil constitutionnel électoral. Ou alors, attendre la fin du mandat et voter ensuite massivement son candidat préféré pour sanctionner l’élu qui n’aurait pas respecter ses promesses. Mais ce que nous constatons souvent, quand ça les arrange, ils ne font pas de bruit, mais quand ça ne les arrange pas, ils brûlent ou cassent  les urnes et cela provoque les troubles».

CEI PRESIDENT1Poursuivant, il a montré que le vote est un droit civique auquel tout citoyen devrait participer. «En Côte d’Ivoire, la souveraineté appartient au peuple. Le peuple exercice sa souveraineté par la voie du référendum et par ses représentants élus ». Il explique le rôle et fonctionnement de la CEI ainsi que les difficultés auxquelles elle est confrontée dans l’exercice de sa fonction. Parce que sous  l’influence de  la corruption et toute sorte d’exaltions.

Malgré tout,  Ibrahime Koulibaly Kuibiert a affirmé que sa structure fonctionne en toute transparence. «La Commission Electorale Indépendante-CEI chargée de l’organisation du référendum, des élections présidentielles, législatives et locales, dans les conditions prévues par la loi, est une autorité administrative indépendante. Une loi détermine ses attributions, son mode d’organisation et de  fonctionnement ». Ainsi selon leur slogan «la CEI compte, c’est toi qui donnes ta voix », Ibrahime Koulibaly Kuibiert exhorte toutes les couches sociales à s’exprimer par la voie du référendum en s’identifiant et en s’inscrivant sur la liste électorale.

CEI PRESIDENT12«Le suffrage est universel, libre, égal et secret. C’est en toute transparence cette fonction exerce sa fonction prévue dans la constitution de Côte d’Ivoire et détaillée dans le code Électoral ». Le rôle de la CEI c’est d’organiser le référendum et les élections en toute transparence dans le but d’apporter la paix, la tranquillité et stabilité sociale aux citoyens. Le président s’engage alors à faire en sorte de parfaire cette mission à lui assigner. «Je m’engage à bien et fidèlement remplir ma fonction, à l’exercer en toute indépendance et en toute impartialité, dans le respect de constitution et du code électoral et à garder le secret des délibérations et des votes, même après la cessation de mes » a-t-il juré

Hortense Loubia Kouame

ledebativoirien.net

© 2021, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur