Côte d’Ivoire-Gouranné passe de l’obscurité à la lumière: le taux d’électrification passe de 25% à 85% dans le département de Biankouma

4 min read
70 / 100

 

Biankouma-«Taisons nos divergences quand il s’agit de développement»

Côte d’Ivoire-Gouranné passe de l’obscurité à la lumière : le taux d’électrification  passe de  25% à 85% dans le département de Biankouma  ledebativoirien.net Biankouma-La date du 8 Avril 2023 restera dans la mémoire collective à Gouranné, après la mise sous tension de ce village, 60 ans après sa création.

Les populations sont sorties nombreuses lors de cette mise sous tension pour remercier le Président de la république, Alassane Ouattara pour ses actions de développement en faveur du Tonkpi en général et en particulier dans le canton Yirigré dans la sous-préfecture de Gbonné.

A cet effet, le président de la mutuelle de développement dudit village, Gouessé Prosper à au nom des populations exprimé leur joie et gratitude au président Alassane Ouattara. Il l’a remercié pour son leadership et sa clairvoyance politique qui ont permis à Gouranné de bénéficier de l’électricité car selon lui, leur rêve est devenu une réalité.

Côte d’Ivoire-Gouranné passe de l’obscurité à la lumière : le taux d’électrification  passe de  25% à 85% dans le département de Biankouma ledebativoirien.netPour lui, cette mise sous tension permettra d’améliorer la qualité de vie des populations. Aussi a-t-il profité de la cérémonie pour faire des doléances à la marraine, Edwige  Diety présidente fondatrice de l’ONG KED notamment, l’extension du réseau électrique, l’ouverture des voies du village, la construction d’une gare routière moderne, la construction d’un foyer des jeunes et bien d’autres.

La marraine Edwige Diety a félicité la forte mobilisation  des populations au stade municipale de Gouranné et profité pour dire que depuis 2012, le président Alassane Ouattara a lancé le projet d’électrification rural des villages de plus de 500 ânes. Pour sa part, il est important de dire merci au président Alassane Ouattara qui a permis à Gouranné  de sortir de l’obscurité. «Chers parents, le taux est passé de 12% en 2012 à 80% en 2022. De 25% à 85% dans le département de Biankouma » a-t-elle signifié.

Selon elle, plus de 300 localités sont électrifiées et espère que d’ici l’an 2025 tous les villages du département de Biankouma bénéficieront du projet du gouvernement.  Elle a indiqué que l’électricité joue un rôle prépondérant dans la société et la mise sous tension de Gouranné permettra de concrétiser la promesse du président Alassane Ouattara de donner une réponse à  l’aspiration légitime des populations à accéder aux services publics de l’électrification.

Au cours de cette cérémonie, elle a invité les populations surtout les cadres et élus à l’entente, à l’union, à la solidarité, au vivre ensemble car, ce qui rassemble est plus important que les postes que ceux-ci occupent dans la société. «Nos divergences doivent se taire quand il s’agit du développement» a-t-elle invité. A l’en croire, le développement n’a pas de couleur politique.  Se prononcent sur les élections régionales et municipales à venir, sont pour elle des élections de développement par excellence.

Côte d’Ivoire-Gouranné passe de l’obscurité à la lumière : le taux d’électrification  passe de  25% à 85% dans le département de Biankouma ledebativoirien.netElle demande aux populations de faire le bon choix.  «Vous devez être chers parents capables de choisir celui qui peut apporter le développement dans la région ». Aux femmes, elle invite à prendre leur destin en main lors de cette élection car, elles sont au centre de l’éducation des enfants et de démontrer qu’elles peuvent aussi gérer la société.

LIRE:https://www.ledebativoirien.net/2020/11/biankouma-prevention-des-conflits-identitaires-long-verbatims-met-en-mission-les-comites-de-paix/

La marraine Edwige Diety et sa fondation KED à travers son  programme d’aide à l’autonomisation des femmes a octroyé le somme de 2 millions aux associations féminines des 15 villages du canton Yirigré et 1 million à la jeunesse pour le financement des projets. Elle a fait d’importants dons en vivres et non vivres aux musulmans de la localité.

Ledebativoirien.net

Dan De San

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur