Côte d’Ivoire-malgré les accusations à la tête de la MUDESCA: les mutualistes réitèrent leur confiance au président Ané Boni à l’issue de l’assemblée générale extraordinaire

3 min read
72 / 100

Ané Boni, président de la MUDESCA sort grandi d’un procès  populaire

Ané Boni-Ané Boni, président de la MUDESCA sort grandi d’un procès  populaire ledebativoirien.netLa Mutuelle de Développement Économique, Social et Culturel d’Abongoua (MUDESCA)  S/p de Kotobi département d’ARRAH a tenu une assemblée générale extraordinaire le samedi 13 mai 2023 à l’espace « Baron » dans la commune de Yopougon. Et ce, pour entendre le président Ané Boni sur l’allégation de détournement de fonds de ladite mutuelle.

Ané Boni, président de la MUDESCA a été accusé de malversations portant sur les fonds de ladite mutuelle  par trois présidents de section du district d’Abidjan. L’assemblée générale extraordinaire a été le lieu pour les mutualistes d’examiner dans le fond et la forme l’action de ces mutualistes qui voudraient en découdre avec le président du Conseil d’Administration du VITIB de Grand Bassam, Ané Boni. Ne dites pas  un tribunal  populaire.

Ané Boni, président de la MUDESCA sort grandi d’un procès  populaire ledebativoirien.netÀ l’issue de l’AGE, les trois mutualistes-plaignants ont été sanctionnés. Les mutualistes ont réitéré leur quitus au président de la MUDESCA. Et, Ané Boni a profité de l’occasion pour offrir des dons en matériels informatiques aux différents bureaux de section la mutuelle. Puis, a-t-il appelé les mutualistes à la sérénité à l’effet de travailler pour une MUDESCA résiliente et productive dans la prise en charge sociale optimale de ses membres et le financement de projets en vue de l’autonomisation des femmes et des jeunes d’Abongoua.

«Depuis un moment, certaines informations traversent la presse et les réseaux sociaux, il fallait qu’on tienne cette assemblée générale extraordinaire pour expliquer ce qui passe dans la mutuelle, surtout la cabale contre moi. J’ai pu faire le point de tout ce qui a été décaissé. Et les mutualistes, à l’unanimité, ont approuvé ce que j’ai fait comme gestion. Ils m’ont demandé de continuer à servir la MUDESCA parce qu’ils savent que le combat que je mène, est un combat noble.

Lire aussi: https://www.ledebativoirien.net/2023/05/cote-divoire-accuse-le-president-de-mutuelle-dabongoua-parle-je-suis-toujours-laje-demande-de-rester-tranquille-et-quil-nen-est-rien-ane-boni-simeon-pca-vi/

Ané Boni, président de la MUDESCA sort grandi d’un procès  populaire ledebativoirien.netNotre mutuelle a ses statuts et son règlement intérieur. Il y est dit que le président doit rendre compte de son bilan moral et financier à l’assemblée générale. Donc, moi, je m’attendais à la fin de mon mandat pour faire mon bilan. Mais, malheureusement, dès ma prise de fonction, il y a certains grands frères qui ont divulgué des informations sur les réseaux sociaux faisant état d’un détournement de fonds par ma personne.

J’ai expliqué aux mutualistes ce qui se passe et ils m’ont compris. Puis, m’ont-ils donné leur quitus pour continuer mon mandat. En 5 mois, j’ai fait cotiser plus de 17 millions FCFA contre  19 millions FCFA pour l’ancien bureau en 10 ans de gestion», a fait savoir Ané Boni.

Plus que  jamais  galvanisé  par ce tribunal populaire, le  nouveau président  attend poursuivre sa  mission avec  plus de détermination, et surtout de vigilance. Abongoua repart sur des bases saines de confiance retrouvée entre filles et fils du village.

 

Ledebativoirien.net

H.KARA

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur