Eliminatoire mondiale-au-delà du score fleuve face aux Seychelles: Gasset livre ses vraies satisfactions et attend la Gambie

4 min read
62 / 100

9 buts à 0, c’est le précieux score infligé aux Pirates des Seychelles par les Eléphants de Côte d’Ivoire le vendredi 17 novembre 2023. Une correction comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde 2026 zone Afrique, en sa 1ère  journée et  là, au Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé, sec, devant près de 20 mille spectateurs très attentif à toute surprise.

Au-delà du score fleuve enregistré lors de la rencontre, certains aspects rassurent pour ce qui concerne la prochaine sortie des pachydermes, de ce lundi 20 novembre 2023, en terre gambienne. C’est du moins ce qu’a fait ressortir l’entraineur, Jean Louis Gasset, après le match.

score ELEPHANTS GASSET Ledebativoirien.net

« Ça été le match rêvé pour faire notre entrée dans ces éliminations. J’avais demandé aux joueurs de respecter l’adversaire et de faire le boulot. Et c’est ce qu’ils ont fait. Avec ce large score, je ne dirais pas que j’ai trouvé mon équipe type mais plutôt un groupe. La satisfaction ici, il faut plutôt la conjuguer en termes de groupe.

J’ai trouvé un groupe ce soir qui s’est illustré de la plus belle des manières. L’entente, la bonne cohabitation qui règnent jusqu’à présent durant ce regroupement ont permis aux uns de faire les efforts pour les autres sur le terrain. Pour être une bonne équipe, il faut avoir beaucoup de schémas et les joueurs complémentaires pour les appliquer ; d’où l’importance de l’union sacrée qui est en train de se créer ». Il fait noter que cette unité sera nécessaire pour les échéances futures notamment lors du prochain match contre la Gambie.

Le technicien français a par ailleurs expliqué les choix de son onze de départ se prononçant à la fois sur la gestion de son effectif durant ce regroupement de cette double confrontation. « Pour ce premier match, j’ai fait jouer les joueurs les plus en forme à l’image de Jérémie Boga qui marche sur l’eau dans son club à Nice. Haller saignait beaucoup, raison pour laquelle, je l’ai sorti tôt afin de ne pas prendre beaucoup de risques.

ELIMIN2

Face à la Gambie, j’alignerai le meilleur onze de départ en fonction de la récupération. Mon confrère, Claude Le Roi, a mis la Gambie dans les outsiders. C’est vrai qu’en tant que la Côte d’Ivoire nous allons effectuer le déplacement pour les battre le lundi mais nous allons aussi prendre toutes les dispositions pour le faire tout en se méfiant d’eux ».

Face aux  Pirates des Seychelles, c’est Sébastien Haller qui a ouvert les hostilités à la 20è minute en transformant un penalty provoqué par Konaté Karim. 4 minutes après, soit à la 24è minute, Ibrahim Sangaré positionné au 2ème  poteau reprend du pointu un corner pour porter le score à 2-0.

A la 36è minute, Simon Adingra surprend le gardien Seychellois par un lobe et corse l’addition à 3-0. Ensuite Konaté Karim gratifie sa titularisation sur un penalty bien transformé juste avant la pause. Au retour de la récréation, à la 59è minute, Seko Fofana inscrit son but en reprenant un ballon devant la surface de réparation.

score ELEPHANTS GASSET Ledebativoirien.net

Ensuite Traoré Hamed rentré à la place de Sangaré s’engouffre dans la défense adverse et marque le 6è but à la 77è minute. Sorti également du banc, Jean-Philippe Krasso score à la 84è sur un autre penalty (7-0).

Dans le temps additionnel, à la 94è minute, Traoré Hamed, parti à nouveau en solitaire, se présente devant le portier des Pirates, Carlos Siméon, pour signer le premier doublé de la soirée, ce qui fait (8-0).

Pour clore le festival offensif à 9-0, Konaté Karim va lui aussi réaliser son doublé dans la minute qui a suivi, la 95è sur un service de Jean-Philippe Krasso. La Gambie est avertie.

LEDEBATIVOIRIEN.NET

DJIBRIL PARKER

© 2023, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur