Bouaké-libération d’étudiants: rebondissement au 5è congrès du CEECI avec une caution de 2 millions FCFA par candidat- YANG dit niet

4 min read
65 / 100

Six (6) des membres du Comité des Elèves et Etudiants de Côte d’Ivoire (CEECI) ont été jugés et reconnus non coupables pour des faits de violences qui leur étaient reprochés, le jeudi 21 décembre 2023, au tribunal de première instance de Bouaké. Mais, une affaire de caution de  2 millions par candidat plombe la tenue du 5ème  congrès  du CEECI. Un face à face Yang (candidat déclaré) c/ Nl Guevara (candidat sortant) s’annonce avec gros bruits.

etudiants enguerre CEECI ledebativoirien.net

A l’audience, du 21 décembre 2023,  outre les six étudiants  libérés, sept (7) autres individus (mécaniciens, couturiers, cultivateurs), arrêtés le jeudi 7 décembre 2023, pour des faits de trouble à l’ordre public et de détention illégale d’armes de 6ème  degré (machettes) seront jugés et libérés.

Les interpellations sont consécutives aux manifestations survenues,  à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké. Ces manifestations entachées de violences étaient liées aux revendications contre le processus électoral du 5è congrès électif duComité des Elèves et Etudiants de Côte d’Ivoire.

Un processus jugé non démocratique puisque non inclusif du fait de la caution de 2 millions FCFA pour chaque candidat, jugé trop élevée pour  une association d’élèves et étudiants. Un acte inexistant avant  l’élection de l’actuel Secrétaire Général national qui a réussi  à l’introduire dans les textes pour le processus électoral dans lequel il est candidat  à  sa propre succession. Allez-y tout comprendre.

Le jeudi 21 décembre 2023, au tribunal de première instance deBouaké, parmi les 6 étudiants remis en liberté figure, le nommé Sylla Yacouba dit Yang, un candidat déclaré à ce 5è congrès électif à venir du CEECI. La nouvelle de sa libération n’est pas accueillie de la même manière au sein du comité d’élèves et d’étudiants.

yang candidat

Certains y perçoivent un cadeau de Noël de la justice ivoirienne, tandis que d’autres la considèrent comme un danger. Ce que le concerné lui-même a pu confier lorsqu’il était porté sous escorte de ses camarades, de la prison civile à son domicile, au quartier Zone Industrielle de Bouaké. Voici ce qu’il en dit :

« Mon accueil triomphal explique que mon acquittement représente un beau cadeau de Noël pour l’ensemble des vrais militants et sympathisants du CEECI, c’est-à-dire pour ceux qui aiment réellement notre structure. Car, sans vouloir se voiler la face, ma libération fera passer de mauvaises fêtes à certains ennemis tels que, le secrétaire général sortant et ses camarades installés au comité d’organisation du congrès pour le faire réélire ».

Aussitôt sorti de prison, le candidat Sylla Yacouba dit Yang  met les pieds dans le plat.

« La caution de 2 millions FCFA n’a pas été révisée, mais le congrès a été reporté après la CAN. Je ne compte pas payer ces 2 millions FCFA car ce montant est illogique pour des étudiants qui n’ont pas de boulot. Alors, nous continuons d’exiger une réforme à la tête et au sein du comité d’organisation et demandons aux autorités universitaires, policière, administratives, aux anciens du CEECI de s’impliquer dans tout le processus électoral du 5è congrès pour un suivi et surtout éviter un bain de sang qui est la seule option du secrétaire général sortant pour se maintenir à la tête de notre organisation ».

Yang promet de mener des actions pacifiques et inclusives pour dit-t-il,  »une résolution idoine de cette crise afin de ne pas compromettre le bon déroulement de la CAN de l’hospitalité à Bouaké ».

Contacté durant plusieurs jours pour avoir sa réaction sur ses agissement relatif à la caution de  2 millions FCFA, mais ses  impressions  à la remise en liberté de l’adversaire redoutable Yang, pour la prochaine élection du CEECI, le secrétaire général sortant Ouattara Klebien Jacob dit Nl Guevara, n’a ni répondu aux appels téléphoniques, ni moins aux messages, encore moins aux approches par étudiants  interposés. Un face à face Yang c/ Nl Guevara se profile à l’horizon  pour cette structure en attente de son congrès, comme  là la FESCI.

Ledebativoirien.net

DJIBRIL PARKER

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur