Côte d’Ivoire-réforme des biens meubles de l’Etat: examen de l’avant-projet d’arrêté interministériel relatif au seuil de patrimonialisation

2 min read
52 / 100

A Grand-Bassam au sud de la Côte d’Ivoire à quelques  kilomètres d’Abidjan, la Direction Général du Budget et des Finances a ouvert mardi 26 décembre 2023, un atelier de validation de l’avant-projet du Canevas de rapport de gestion de l’ordonnateur.

BASSAM ATELIER 1

 A ce jour-là totalité des Gestionnaires du Patrimoine désignés a bénéficié de formation sur le cadre, les procédures et outils de Gestion en comptabilité- matières et prêteront  serment devant la Cour des Comptes dans les prochains mois.

L’Objectif général de cet atelier est d’examiner et adopter l’avant-projet d’arrêté interministériel relatif au seuil de patrimonialisation, à la mise en place de la commission de réception des matières et à la désignation et aux attributions du Gestionnaire centralisateur des Matières

 Dans le cadre de la réforme des Finances publiques,  plusieurs textes ont été pris par le Gouvernement pour décrire le nouveau mode des biens de gestion de l’État central, des collectivités Décentralisées et des Établissements Publics Nationaux afin de disposer d’informations relatives à la composition et à la valeur des matières détenues par l’État.

BASSAM ATELIER

Après la prise des principaux textes par le Gouvernement, la Direction du Patrimoine de l’État a enregistré la nomination des Gestionnaires du Patrimoine à 95 pour cent pour les Institutions et Ministres et à 70 cent pour les Établissements Publics Nationaux.

Au nom des différents directeurs de la Direction Général du Budget et des Finances, M. Gnamien Konan Théodore, sous aux Directeur de l’évaluation de la comptabilité des Matières a procédé à l’ouverture de l’atelier de validation.

Selon le sous-directeur,  le Comité Technique de la comptabilité des Matières a élaboré et soumis à la direction du Patrimoine de l’État, un avant-projet du Canevas de rapport de gestion des ordonnateurs, objet du séminaire qui démarre en vue de sa validation avant transmission à la Direction Général.

Pour le sous-directeur, Gnamien Konan Théodore, le document élaboré servira de boussole aux ordonnateurs et permettra de décrire de façon détaillée les différents éléments devant figurer dans le rapport de gestion.

GRAND BASSAM ATELIER

Ledebativoirien.net

 Ben Sanda Hamed

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur