Chronique-nommé ministre gouverneur : quand Jean Yves Essoh se plante sur le cas Bacongo

2 min read
53 / 100

Jean-Yves Essoh, inspecteur général du PDCI, a critiqué la nomination de Cissé Bacongo comme ministre-gouverneur du district d’Abidjan en utilisant la LOI N°2014-463 DU 06 AOUT 2014 Portant Statut Du District Autonome D’abidjan.

YVES ESSOSH 1

Selon l’article 12 de cette loi, il affirme que la fonction de gouverneur est incompatible avec celle de député-maire, et donc que la nomination de Bacongo est une violation de la loi.

Cependant, il est important de noter que l’incompatibilité des postes est décisive après la nomination et non avant. Ainsi, Bacongo devra choisir entre son poste de maire et celui de gouverneur. Je rappelle qu’il ne siège pas à l’Assemblée nationale. C’est son suppléant qui s’y trouve parce qu’il est ministre.

Il en était de même quand Robert Beugré Mambé, ex-gouverneur du district d’Abidjan avait été candidat à la mairie de Songon. Après sa victoire, il a choisi de rester gouverneur en cédant son poste à la personne de son choix, en l’occurrence Alloboué Osé.

Il était gouverneur quand il a été nommé Premier ministre. Il a préféré la Primature laissant le poste de gouverneur vacant. Essoh a dû oublier cela. Mais ce n’est pas grave. Il a une mémoire sélective et une vague notion du droit.

YVES ESSOSH

C’est d’ailleurs pourquoi il a fermé les yeux sur la violation des textes de son parti par son candidat Tidjane Thiam.

Ne totalisant pas 10 ans de présence au bureau politique, Thiam a été porté au dos par un président intérimaire qui a joué des coudes pour l’introniser.

Et Essoh, le néo-juriste, avait avalé sa langue à cette époque. Sacré inspecteur. Je me demande ce qu’il inspecte vraiment ! Mais bon, pas étonnant ! Il s’était invité dans un débat sur l’échangeur de Solibra. Après s’être rendu compte qu’il s’était planté, il s’est empressé d’effacer son post. Mais le mal était fait et l’inculture, dévoilée.

Par Yacouba DOUMBIA -Journaliste / Observateur averti.

Ledebativoirien.net

© 2023, redaction. All rights reserved.

Du même auteur