Gros soupçons de manœuvres à Koumassi: la succession de Cissé Bacongo entre frustrations et ingratitude

2 min read
66 / 100

Pour faire main basse sur la Mairie et le District d’Abidjan?

bacongo

Le Ministre Gouverneur du District Autonome d’Abidjan quitte la Mairie de Koumassi mais veut rester. Visiblement  il doit partir. Et pour cause, l’incompatibilité entre sa nouvelle fonction et celle de Maire de la commune de Koumassi.

Mais quelque chose de fumant se prépare avec la convocation des conseillers par le Préfet d’Abidjan. L’on note que des incongruités apparaissent dans la procédure de succession du nouveau Ministre Gouverneur du District d’Abidjan. Des manœuvres pour faire main basse à la fois sur la Mairie et le District ? Certainement que c’est  une  mesure d’urgence.

Toujours est- il que selon les textes qui régissent les réunions de conseil municipal, les convocations doivent parvenir aux conseillers au moins 15 jours avant la date de la session convoquées. Cependant, dans le cas de la mairie de Koumassi, c’est seulement le lundi 15 janvier 2024 que le préfet intérimaire d’Abidjan a émis les convocations, pour une réunion de conseil municipal qui doit se tenir,

bacongo1

le jeudi 18 janvier 2024. Donc, moins de temps aux conseillers qui voudraient briguer le poste de s’organiser. Urgence devant  la  mission du  ministre-gouverneur !

Ensuite, des conseillers soupçonnent des manœuvres des mains du Ministre Gouverneur Cissé Ibrahima dit Bacongo pour imposer son premier adjoint au Maire, Narcisse Toussaint Balley.

Il a été découvert en 2018 et avec un CV politique moins impressionnant et peu d’expériences politiques au sein du RHDP s’exclament  les  militants.

Et ce, face aux  cadres faisant figure de proue dans le combat du RDR à Koumassi. Donc des grands compagnons politiques de longues dates de celui qui s’apprête à rendre le tablier au niveau de la Mairie de Koumassi.

bacongo2222

L’on apprend qu’il entend jeter son  Directeur de toutes les campagnes électorales à Koumassi depuis 2013 aux oubliettes.

Ce dernier se sentirait aujourd’hui trahi politiquement. Plusieurs militants conseillers murmurent à l’heure actuelle leurs frustrations pour un mandat obtenu de haute lutte qui se soldera par l’ingratitude politique. Que  réserve la journée du jeudi 18 janvier 2024 ?

Ledebativoirien.net

H.KARA

© 2024, redaction. All rights reserved.

Du même auteur