Campagne hévéa 2024 : pourquoi à Yamoussoukro Kouassi Adjoumani s’est engagé aux côtés des producteurs

8 min read
71 / 100

Le ministre d’État, ministre de l’Agriculture, du développement rural et des productions vivrières, Kobenan Kouassi Adjoumani, a saisi la tribune  de l’Apromac pour afficher l’engagement du gouvernement et son soutien pour accompagner la  filière. Et là, en vue de son développement et son repositionnement en conservant son rang de 3ème mondial de producteur de caoutchouc naturel.

Campagne hévéa 2024 : pourquoi à Yamoussoukro Kouassi Adjoumani s'est engagé aux côtés des producteurs ledebativoirien.net

L’Association des Professionnels du Caoutchouc Naturel de Côte d’Ivoire Apromac, a procédé à la cérémonie du lancement de campagne hévéa 2024, le vendredi 7 mai 2024 à la fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix.

Il a été question d’œuvrer à pérenniser les acquis de l’hévéa culture durable. Une filière annoncée appuyer le binôme café cacao  pour  l’essor réelle de  l’économie  ivoirienne.

Plus de trois mille producteurs d’hévéa sont venus de différentes régions, départements, sous-préfectures, villages et campements de la Côte d’Ivoire profonde à l’occasion de cette rentrée de campagne. Créée depuis près de 45 ans et reconnue officiellement depuis le 26 février 2020, par l’État de Côte d’Ivoire, l’Apromac, L’Association des Professionnels du Caoutchouc Naturel de Côte d’Ivoire occupe le 3ème place mondiale et leader d’Afrique des pays producteurs de caoutchouc naturel, avec plus de 85 % de la production africaine 2024.

Les assurances du ministre

Kouassi Adjoumani, ministre d’État, ministre de l’agriculture, du développement rural et des productions vivrières, a fait savoir que ce lancement s’inscrit dans le cadre de l’exécution politique gouvernementale en matière d’agriculture. Il a ensuite rassuré que l’État encourage des initiatives privées à travers notamment, des mécanismes prévus dans la formulation du plan national de développement, qui s’étend sur la période 2021-2025.

  »Et également de la volonté du président ivoirien Alassane Ouattara d’œuvrer sans cesse au positionnement de notre agriculture au niveau des plus hautes sphères internationales. Cette politique prévoit également la transformation structurelle de notre économie et de notre agriculture dans le but d’engager d’importantes prévalues engendrées notamment, par la transformation locale de nos produits et contribuer ainsi durablement à l’amélioration des conditions de vie de nos populations » a-t-il annoncé.

Campagne hévéa 2024 : pourquoi à Yamoussoukro Kouassi Adjoumani s'est engagé aux côtés des producteurs ledebativoirien.net

En outre, a-t-il affiché l’objectif du gouvernement de la manœuvre, qui est de faire du secteur privé, le moteur véritable de l’économie ivoirienne, par le renforcement des infrastructures, la promotion des champions nationaux, afin de faire plus d’emplois.

En particulier pour les jeunes et les femmes et par la transformation locale des matières premières. Selon lui, le positionnement à l’international de l’agriculture ivoirienne, a été précieuse, grâce à la contribution de la filière hévéa de Côte d’Ivoire.

En effet, a-t-il soutenu, à travers cette grande filière, la Côte d’Ivoire est aujourd’hui grande leader africaine parmi les pays producteurs d’hévéa, 3e grand producteur au niveau mondial. Cette performance, à l’entendre, est essentiellement le fruit de programmation de développement et de projets ambitieux exécutés par la faîtière des acteurs de l’Apromac, sous le regard du conseil hévéa palmier à huile, représentant la tutelle.

 »C’est l’occasion pour moi de rendre hommage aux dirigeants de l’Apromac pour les réformes importantes qui ont permis d’atteindre tous ces résultats » a-t-il manifesté  il a ensuite exhorté les producteurs à l’union afin de conserver leur position.  »Je vous encourage à redoubler d’efforts pour la pérennité de ce succès obtenu. Vous devez rester unis pour mener a bien les objectifs que vous vous êtes assignés’‘ exhorte-t-il.

Campagne hévéa 2024 : pourquoi à Yamoussoukro Kouassi Adjoumani s'est engagé aux côtés des producteurs ledebativoirien.net

Par ailleurs a-t-il rappelé que dans un contexte de marché, les exigences internationales deviennent de plus en plus rudes. C’est pourquoi leur union et détermination à valoriser un caoutchouc naturel origine Côte d’Ivoire de qualité soient de plus grands atouts. Le patron de l’agriculture promet du soutien du gouvernement, à les accompagner et de les orienter tout au long de leur processus.

 » Aux demeurants, soyez rassurés du plus grand soutien de l’État de Côte d’Ivoire dans votre quête de promotion du savoir-faire ivoirien » a-t-il rassuré. Il a aussi parlé de l’aide extérieure pour le projet de transformation.  »Aujourd’hui on parle encore de plus en plus de caoutchouc, mais des ouvertures sont faites désormais grâce auxquelles on va extirper des graines d’hévéa du biodiesel dont du bio carburant pour alimenter nos bus.

En la matière avec la Suède, nous avons un projet qui est mis en place par l’Anader et dont les résultats sont vraiment probants. ‘‘L’Autriche est en train d’explorer la voie pour permettre à la Côte d’Ivoire de disposer d’une unité de transformation des graines d’hévéa, pour que à partir des graines on puisse sortir du biodiesel et cela aussi va rentabiliser l’hévéa » a-t-il signifié. Il a aussi témoigné combien de fois le gouvernement est heureux et fier de savoir qu’il y a des dérivées qui vont sortir donc de l’hévéa.

 » Et vous allez voir que très bientôt, c’est à coup d’argent que ces graines vont être désormais recueillir. Donc soyez rassurés, désormais ne jetez plus les graines d’hévéa parce à l’intérieur il y a de l’argent. A cela bien-sûr, s’ajoute le fait que vous ayez vous mêmes décidé de faire de la transformation totale de caoutchouc pour en faire sortir de produits finis comme par exemple des gants et même des capotes » a-t-il  révélé.

À tous les récipiendaires, il a dit ses encouragements. ‘‘ Je voudrais vous dire que ces médailles accroché à votre poitrine vous ouvrent déjà des voies à travers le monde connu comme ayant participé au développement de la filière hévéa » a-t-il ajouté.

L’engament des  producteurs

Campagne hévéa 2024 : pourquoi à Yamoussoukro Kouassi Adjoumani s'est engagé aux côtés des producteurs ledebativoirien.net

Charles Emmanuel Yacé, président du conseil d’administration de l’Apromac a remercié ses devanciers qui ont permis cet élan de progrès de la filière hévéa. Il a fait savoir que depuis 2008 l’année au cours de laquelle a été mis l’export de développement d’hévéa afin de susciter les financements et de soutenir le développement de la filière hévéa.

La filière hévéa, à le suivre, a atteint un haut niveau de performance. Après avoir présenté le bilan qui permet le réaménagement de plusieurs pistes et routes, ainsi que la création de nombreuses plantations avec la formation de milliers de personnes aux métiers d’hévéa culture et des défis pour rehausser encore plus de performance.

A cela, il a émis des perspectives qui pourraient consolider les performances tant au plan international qu’au plan national, pour leur positionnement et conserver leur place de leader d’Afrique et 3e mondial d’hévéa. Avant, Kouame Moro Serge Pacôme, secrétaire exécutif dans sa présentation, a fait savoir que 2024 sera une année particulière pour la filière de laquelle, l’organisation s’attèlera à consolider la croissance remarquable enregistrée Jusqu’ici. S’agissant de l’axe gouvernance l’Apromac, selon lui, entend élaborer son plan stratégique de développement 2025-2030.

  »Depuis plus de 45 années l’Apromac orchestre sa marche du secteur hévéa, épouse tous les domaines de son développement depuis la recherche jusqu’à la commercialisation du produit transformé dans les usines en passant par les opérations de création des plantations et l’encadrement des producteurs soucieux donc de consolider sa position de leader et élaborer ses plans stratégiques pour guider ses actions ».

D’après lui, il s’agit  d’un projet majeur de la filière qui permettra à tous les producteurs de Côte d’Ivoire de conserver un identifiant unique qui permet de tracer tous les flux concernant la production d’hévéa en Côte d’Ivoire.

Campagne hévéa 2024 : pourquoi à Yamoussoukro Kouassi Adjoumani s'est engagé aux côtés des producteurs ledebativoirien.net

La cérémonie a été sanctionnée par Trois catégories de décorations notamment, la catégorie des commandeurs, la catégorie des officiers et la catégorie des chevaliers. Les lauréats ont été décorés dans l’ordre du mérite selon ces trois catégories.

Les activités de l’Apromac 2024 visent à, améliorer la productivité de la plantation et promouvoir les métiers liés à l’hévéa culture, poursuivre sa structuration en améliorant sa gouvernance, accompagner ses membres des collèges dans la réalisation de leurs missions, assainir la commercialisation intérieure du caoutchouc naturel, optimiser les installations et extensions des capacités visées, mettre un accent particulier sur la durabilité et communiquer fortement sur ses actions.

L’objectif, c’est de se conformer aux nouvelles échéances de l’union européenne, mais beaucoup plus de pouvoir pour garantir le financement des produits de Côte d’Ivoire. Cette cérémonie de lancement de campagne hévéa 2024 a pour thème  » Federer pour hévéa culture durable en Côte d’Ivoire  ».

Ledebativoivoirien.net

Horty Ziga

© 2024, redaction. All rights reserved.


En savoir plus sur LE DEBAT IVOIRIEN

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Du même auteur