ActualitéPolitiqueUrgences

Urgent-Menace sur  la paix: après les évêques catholiques pourquoi les protestants Évangéliques ivoiriens élèvent la voix

Urgent-Menace sur  la paix: après les évêques catholiques le consistoire des protestants Évangéliques ivoiriens charge le régime d’Abidjan

« Au regard des événements qui marquent l’actualité depuis quelques temps, les prises de positions extrêmes ne laissent pas présager d’une quiétude suffisante dans la perspective des élections à venir”, averti Dr Bouabré Jaurès, depuis le siège de l’église Protestante Baptiste œuvres et mission internationale (EPBOMI) à Yopougon-Côte d’Ivoire. Il est le porte-parole Consistoire des protestants évangéliques de Côte d’Ivoire créé le 16 novembre 2019 et présidé par le président fondateur de l’église Protestante Baptiste œuvres et mission internationale (EPBOMI), Révérend Dr Yayé Dion Robert. Un consistoire qui se veut être  conforme à son ministère de réconciliation et de paix et dans son rôle de colonne et d’appui de la vérité.

”Le consistoire invite tous les acteurs à s’engager pour la construction d’une atmosphère propice à des élections paisibles, équitables et transparentes, qui devront aboutir à des résultats non contestés et acceptés de tous, appelle le gouvernement à poursuivre le dialogue avec l’opposition, en vue d’assurer la cohésion sociale, préalable à tout développement, plaide pour la libération des prisonniers politiques et le retour de tous les fils et filles de la Côte-d’Ivoire qui sont en exile.  Nous invitons nos concitoyens et tous les leaders a quelque niveau que ce soit, à la recherche les vertus meilleurs pour la construction de notre chère et unique nation à savoir, le dialogue, la paix, la tolérance, le respect de la vie humaine »,note le pasteur Bouabré Jaurès.

Le directoire tire la sonnette d’alarme avec la montée de la tension  à quelques  mois seulement  de la présidentielle  ivoirienne, du 31 octobre 2020. ”Nous trouvons particulièrement regrettable les tensions sociales survenues entre communautés, le désaccord des acteurs politiques sur la conduite du processus électoral, la mise en cause de la liberté d’expression politique, les crimes et sacrifices rituels observés à travers les témoignages et faits divers, ce qui est humainement insupportable et inadmissible, en considération du caractère sacré de la vie humaine ” lance le consistoire des églises évangéliques qui emboite ainsi le pas de la paix aux évêques catholiques reçus en audience , le mercredi 20 février au palais de la présidence  ivoirienne par Alassane Ouattara, à la suite de la manifestation  pour la paix, du  15 février à la cathédrale dst Paul d’Abidjan.

Lire aussi :  Exclusif retour imminent d’IB en Côte d'Ivoire-révélation: «IB est bien vivant ! C’est le corps garde du corps de Désiré Kabila et non d’IB qui est présenté»

Cette organisation  réunit la majorité des églises protestantes évangéliques ivoiriennes autour des valeurs divines. Son objectif est de rassembler et de mobiliser les fidèles chrétiens. Elle est composée, entre autres,  du Conseil national des Eglises protestantes et évangéliques de Côte d’Ivoire, de la Conférence des églises protestantes et missions évangéliques de Côte d’Ivoire, des Alliances des églises évangéliques de Côte d’Ivoire, du Conseil des églises de Côte d’Ivoire, du Conpendium de la nouvelle génération des pasteur de Côte d’Ivoire, ainsi que de la Commission nationale des églises évangéliques en Côte d’Ivoire.

Hortense LBK

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com