Activité gouvernementaleActualitéUrgences

Urgent-Education nationale-suspension des salaires : de grosses actions annoncées par les enseignants ivoiriens

kandia Camara LEDEBATIVOIRIEN.NET

La répression face à l’arrêt de travail observé par les enseignants les 28 au 30 janvier 2020 continue de susciter des vagues d’indignation. Devant  ce qui est perçu comme  une grave  injustice sociale la COSEFCI (coalition secteur éducation et formation de Côte d’ivoire) est montée au créneau, le jeudi 6 février 2020 à son siège au terminus 27 à Abidjan dans   la commune de Ypougon. Protestant vigoureusement contre la suspension des salaires des enseignants, le porte-parole de la COSEFCI Ako NOMEL annonce des actions:
 “suite à l’arrêt de travail du 28 au 30 janvier 2020, (300) cents enseignants ont été suspendus. Dans le même temps, dix -neuf (19) syndicats et d’autres ministères ont observé un arrêt de travail de deux semaines sans connaître de suspensions. Es-ce à dire que la grève est interdit au ministère de l’éducation nationale nationale ?” s’est-il interrogé ?  Poursuivant son intervention le secrétaire générale a dénoncé cette situation de deux poids mesures. “Faut- il le rappeler encore, une fois de plus, que ces actes sont des violations gravissimes de la constitution, du code de travail, du statut général de la fonction publique et des conventions 87 et 98 relatives à la liberté syndicale”. Une attitude que le directoire de la COSEFCI qualifie d’illégale parce que, la grève est un droit constitutionnel et que la Côte d’ivoire est membre du conseil d’administration de l’organisation internationale du travail (OIT).

Les enseignants de Côte d’ivoire appellent L’ETAT à régulariser leur situation. “La COSEFCI appelle le gouvernement à reverser ici et maintenant, les salaires des enseignants suspendus de mai 2019 et de janvier 2020 conformément à l’article 8 de la 92-571 du 11 septembre 1992 . La COSEFCI appelle tous les enseignants de Côte D’ivoire à se tenir prêts à exécuter avec honneur et dignité tous les mots d’ordre clairs dans les jours à venir” conclue le porte-parole de la Coordination, avant d’annoncer des actions de grandes envergures avec les autres structures syndicales.

Lire aussi :  Abidjan-libération de Gbagbo: Zadi Djédjé vit caché depuis, qui veut sa peau ?

Martial Tahou

© 2020, redaction. All rights reserved.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This site is protected by wp-copyrightpro.com